Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

 

 debout les mots...

Aller en bas 
AuteurMessage
Lysblanc
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Lysblanc

Féminin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 11
Age : 61
Localisation : Ici et ailleurs...
Date d'inscription : 28/09/2011

debout les mots... Empty
MessageSujet: debout les mots...   debout les mots... Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 18:10

debout les mots... Oui_bm22


Ce soir les mots me tourmentent, forcément, après une journée noyée dans le spleen la nuit qui la suit ne peut que s'adonner aux tourments... Non, non, je ne vais pas pleurer, l'heure n'est plus aux larmes mais juste aux mots à mettre sur des maux, peut être pas les vôtres mais certainement les miens... Juste le besoin frémissant, et irrésistible, de dire à mes mots : "Debout!!"...

Souvent il faut dire, simplement, sans trémolo, sans ambages, se délester de tout ce qui peut peser, pour pouvoir s'élever un tant soit peu vers ce ciel qui semble nous inviter à un semblant de paix, quand il ne nous nargue pas...

Seulement... seulement, ce qui se dit se perd, et ce qui ne se dit pas se perd autrement, mais qu'importe, puisque, au demeurant, tout se résume en ce petit quelque chose qui voulait se dire et qu'on se refusait d'entendre obstinément, et de cet autre petit chose qui refusait de se dire et qu'on voulait entendre désespérément. Parce que c'est toujours ainsi, que tout fini sans avoir jamais commencé, mais là aussi peu importe... peu importe... la vie est jonchée de ce qui se dit, et de ce qui ne se dit pas. La vie est truffée des non dits qui la minent, la désaxent, la bouleversent et pourtant lui donnent ce semblant de mystère dont elle ne sait plus quoi faire, une vérité qui donne naissance à la lumière orgueilleuse... parce qu'il s'agit moins d'exprimer ou de transmettre un état, que de le provoquer...

Donner un temps à tout, ne se peut pas... je le sais.. alors je dis, ou je ne dis pas et je passe. D'aucuns diraient que c'est de l'arrogance, d'autres de l'indifférence, ça n'est ni l'un ni l'autre, c'est juste le temps qui passe et qui t'emporte dans ses flots, tu as beau t'agripper, les seuls brindilles qui te tombent sous les mains sont tes illusions qui s'effilochent rongées par les eaux, les tiennes et puis celles de l'autre qui n'a pas compris qu'en chacun de nous sommeille je ne sais trop quoi de douloureux, de fascinant qui aide à vivre, certes, mais qui tue aussi, qui tue surtout... Moi, je le sais, parce que je suis morte depuis longtemps, d'avant de naître j'étais déjà morte, ma mère en me concevant avait oublié de mettre en moi l'ordre bien établi des choses... je suis sortie de ses entrailles en colère pour échouer dans ce monde en guerre, désorientée, malmenée, harassée et les yeux au bord de la folie, l'esprit déjà calciné.

C'est pour ça que lorsque le spleen m'enivre, mes mots s'égarent et se désemparent, et je me rappelle que l'enfer est déjà là en moi, dans ce coin reculé de mon être après lequel je cherche fiévreusement, pour enfin me libérer... avec des mots... des mots qui me sortent de partout, des doigts , des oreilles, des yeux, qui me sortent du coeur, qui me sortent de l'âme, pour aller se vautrer par terre à mes pieds que je puisse enfin les ramasser et à ce cosmos, sans début ni fin, les confier...

Non la vie ce n'est pas une partie de plaisir, non... venez mes mots, il est temps de partir...


Revenir en haut Aller en bas
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1344
Age : 59
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

debout les mots... Empty
MessageSujet: Re: debout les mots...   debout les mots... Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 19:32

Très beau texte, touchant...
J'ai vécu bien des maux, ceux que tu décris et d'autres...
Pourtant du plus profond de mon cachot intérieur, j'ai toujours aimé cette vie, sans restriction, sans regrets, le regard pointé vers l'après de l'instant difficile...
Exister est un don et une malédiction tout à la fois !
J'y vois un un paradoxe nécessaire qui me fait dire que je suis vivant...
le temps d'un battement d'aile de papillon à l’échelle de l'univers, j'ai l'opportunité de voir, de ressentir, d’appréhender le monde qui m'entoure pour m'apercevoir que je fais partie de ce monde et que je ne suis pas seul...
J’espère par mes mots souffler sur ta tristesse et te faire partager ce que je ressens !

J'ai vraiment aimé te lire!
Ton écriture est simple et pure! tout ce que j'aime

A bientôt
Gros Bisou
Tof

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
Lysblanc
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Lysblanc

Féminin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 11
Age : 61
Localisation : Ici et ailleurs...
Date d'inscription : 28/09/2011

debout les mots... Empty
MessageSujet: Re: debout les mots...   debout les mots... Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 8:41

Merci Tof... ça me va droit au coeur.

A bientôt et très bonne année Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




debout les mots... Empty
MessageSujet: Re: debout les mots...   debout les mots... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
debout les mots...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: TEXTES D'AILLEURS :: Textes Des Passants :: Vos textes-
Sauter vers: