Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment :
Aspirateur eau et poussières KARCHER WD1 Compact
Voir le deal
34.30 €

 

 RAISON VI

Aller en bas 
AuteurMessage
Secréto
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Secréto

Masculin
Gémeaux Chien
Nombre de messages : 9
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/08/2012

RAISON VI Empty
MessageSujet: RAISON VI   RAISON VI Icon_minitimeJeu 25 Oct 2012 - 21:52

Je suis la fourche qui frappe le porteur,
Sa langue plate éclabousse la peur...
Explosion expansion de torpeur,
Charme leur haine d'un courroux flatteur.

Leurs têtes; marionnettes, s'agitent
Sans queue ni boursettes, palpitent...
Ficelles du néant gravitent,
Dessinent leur sourire au chit.

Dans l'abîme coloré
Des fleurs auréolées
Du sang rose éclorait
Portraits aux gais, aux laids.

Sa tête, net; stoppée en vol
Raide, se redresse et guette
Les traces de sa course folle...
Sa petite fête s'arrête
Pour laisser plus grande planète
Flamboyante de calme drôle !
Revenir en haut Aller en bas
 
RAISON VI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: