Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 La fatigue du oui ou non.

Aller en bas 
AuteurMessage
ghislaine
Grimoirien
Grimoirien
ghislaine

Féminin
Poissons Chat
Nombre de messages : 346
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 25/08/2011

La fatigue du oui ou non. Empty
MessageSujet: La fatigue du oui ou non.   La fatigue du oui ou non. Icon_minitimeSam 9 Juin 2012 - 13:50

Le oui c’est répépette les paupiettes,
C’est aussi débarrasser ce que l’on rejette,
Le non reflète le silence d’une affirmation,
Mais qui éclate dans les frissons.
Le oui est une soumission,
Mais c’est avant tout une confirmation,
De dire oui à fumer un joint,
Pour mieux recevoir un coup de poing.
Le non est incorrect et paraît suspect,
Il est la liberté d’une sifflonette,
C’est un vide qui ressemble à un bide,
Mais qui est souvent son meilleur guide.
L’intermédiaire est un vestiaire,
Comme la fumée d’une théière,
Le flou n’a pas de goût,
Et se récupère dans les égouts.
Le oui le non ou le flou,
Sont travestis pour rejoindre un bout,
Arrêtés comme des couperets,
Par la lame d’un objet.
Le oui ou le non le pense-t-on,
Comme le chat et son ronron,
Se sont aussi des idées qui s’en vont,
Dans le positif ou la négation.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Ghislaine
Revenir en haut Aller en bas
epervier
Grimoirien
Grimoirien
epervier

Masculin
Balance Chien
Nombre de messages : 781
Age : 73
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 26/01/2006

La fatigue du oui ou non. Empty
MessageSujet: Re: La fatigue du oui ou non.   La fatigue du oui ou non. Icon_minitimeLun 2 Juil 2012 - 15:41

Le oui avec décision sans rémission.

Le non, objection avec affirmation.

amitiés kébécoises,

André, épervier

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Douce plume, guide ma main
dans tes folles aventures...

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mespoemes.net/epervier
David
Grimoirien
Grimoirien
David

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 338
Age : 48
Localisation : Au bord du Rhône
Date d'inscription : 21/02/2008

La fatigue du oui ou non. Empty
MessageSujet: Re: La fatigue du oui ou non.   La fatigue du oui ou non. Icon_minitimeDim 8 Juil 2012 - 1:28

Bonjour Ghislaine,

Oui, non, peut-être. Je ne sais pas trop pourquoi j'ai pensé au mariage (on ne peut pas dire "peut-être" d'ailleurs, ou rester dans le flou:) Je crois que c'est pour le mot "confirmation", j'avais lu quelque chose sur les serments du mariage et c'est le nom de l'un d'eux : si votre conjoint voit passer une étoile filante et vous le confie, il faut s'engager à lui confirmer son existence...

C'est un peu loin du poème, désolé, mais je n'ai pas toucher au vers 7, promis. J'ai lu votre poème sur les objets un peu avant celui-là, vous avez une plume pleine de fantaisie, bravo Sourire

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
David
Revenir en haut Aller en bas
http://ahlalalan.over-blog.com/
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8795
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

La fatigue du oui ou non. Empty
MessageSujet: Re: La fatigue du oui ou non.   La fatigue du oui ou non. Icon_minitimeDim 8 Juil 2012 - 17:40

Moi c'est celui Normand qui me laisse un peu coi
P't'être ben qu'OUI ils nous disent mais aussitôt suivi
D'un p't'être ben qu'NON sachant qu'ils conservent leur foi
Que leur foi est pour Dieu aussi forte qu'un OUI

La Fontaine a écrit:
Ne soyez à la Cour, si vous voulez y plaire,
Ni fade adulateur ni parleur trop sincère,
Et tâchez quelquefois de répondre en Normand.
("la Cour du lion")

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Contenu sponsorisé




La fatigue du oui ou non. Empty
MessageSujet: Re: La fatigue du oui ou non.   La fatigue du oui ou non. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La fatigue du oui ou non.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fatigue du oui ou non.
» Vétérans d'appui
» Grosse fatigue
» vision qui tremble...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Ghislaine-
Sauter vers: