Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

 

 O comme Aure

Aller en bas 
AuteurMessage
RAWKUS76
Nouvelle plume
Nouvelle plume
RAWKUS76

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 25
Age : 34
Localisation : cergy
Date d'inscription : 10/05/2012

O comme Aure Empty
MessageSujet: O comme Aure   O comme Aure Icon_minitimeSam 12 Mai 2012 - 10:36

L'or qui sommeille sous terre s'envole et atterrit sur les doigts des hommes, qui le transportent à travers les ages et les continents. L'or se cogne au vent, au froid, aux neiges, aux coups de soleil ... mais ne sombre pas ! il vit encore. Il bronze dans les pays pauvres pour dorer dans les pays riches et fait sourire les palais des rois et les toiles des reines reposants sur des tissus de soie. Je l'ai rencontré au cours de ma onzième année, il ornait la coiffe de ma première conquête, en s'asseyant sur sa chevelure d'émoi.


Je rêvais des coïts de Venus
Drapés sur le voile d' Aphrodite
Sous l'or du colosse de Crésus
Son cou troublait mes narines addictes

Lorsque le vent l'a décoiffée
Elle est devenue cette fée,
Cet ange blond, mon seul trésor
Qui dans mon coeur rutile encore.

En son coeur la pointe s'est pliée
Ma flèche s'est brisée sur le roc,
Qui s'est évaporée au feu du peuplier
Qui s'enflamme encore sous ma coque

Le temps videra le sablier
Une autre éteindra le cendrier.


Mais jamais rien ni personne ne pourra effacer son souvenir écrit en lettres d'or au fond de moi.
La roue de la vie tourne et peut tout effacer sauf la trace du premier amour.
Ce premier frisson, ce premier battement de coeur vaut plus que tout l'or du monde.
Il est le trésor du sentiment naissant, ce sentiment si fort qu'il nous maintient debout jusqu'à l'heure dernière, ce sentiment d'amour universel. Ce don de soi se fondant dans l'autre en échange de quelque serment de jeunesse. Cette jeunesse qu'aucun or ne peut racheter et que l'on recherche jusqu'au dernier soupir dans le souvenir de sa première conquête.

Même sous la plume trempée à l'acide, l'étendue du Jasmin pend à ses aisselles. Même sous mes nuits sourire seule la beauté de son sourire a un brin d'étincelle, y compris dans mes nuits cauchemar seul le sel de son départ m'ensorcèle. J'ai assez goûté le fruit qui nous sépare il est temps que cesse que mon coeur saigne. Depuis qu'elle est partie j'ai gardé le coffre de son départ où seule son corps règne, plongé dans l'eau de mes souvenirs, ses cheveux d'or resplendissent au delà de mon seul ciel.


Freddy-Katia


Dernière édition par RAWKUS76 le Dim 13 Mai 2012 - 5:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8941
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

O comme Aure Empty
MessageSujet: Re: O comme Aure   O comme Aure Icon_minitimeSam 12 Mai 2012 - 14:34

Un premier amour peut-il s'oublier ?
Je pense que non.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
O comme Aure Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
O comme Aure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: