Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Renaissance

Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 694
Age : 61
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Renaissance   Mar 15 Fév 2011 - 21:43

RENAISSANCE

Vous m’avez enfantée, ô mon père, ô ma mère,
En égarant mon âme aux limbes de la vie…
…Depuis, mon cœur est las et je me sens amère :
Quand vous pleurez je pleure et vous riez je ris.

Toute ma vie durant fut semée de mensonges
-Comment vous expliquer tout ce que je ressens,
Tout ce qui me fait mal et tout ce qui me ronge ?-
Où est ma vérité ? N’ai jamais su vraiment.

Vous m’avez propulsée dans un monde en colère,
Sans m’en donner la clé, ni me dire pourquoi,
Et, pour combler le nu de vos vies de misère,
C’est votre « vous » à vous qui s’est lové en moi.

Aujourd’hui, je ne sais au vrai ce que je suis,
Je marche sans arrêt où me mènent VOS pas
De l’aube jusqu’au soir, au confin bleu des nuits
Et je cherche la route où résonnent MES pas.

Il paraît que le temps émousse les blessures…
…Moi, je n’ai pas trouvé ce temps qui est le mien,
Quand je sens que mes yeux se mouillent, la brûlure
Me déchire, à nouveau, ce cœur qui m'appartient.

J’aimerais, qu’une nuit, en fermant les paupières,
Où je m’endormirai en entendant vos rires,
Le matin magicien m’éveille et, sur la terre,
Alors, je pleurerai en vous voyant sourire…

…Le matin magicien m’éveille sur la terre
Et je pourrai en rire en vous voyant pleurer…

(c) Cypora Sebagh (dite Antigone) (extrait de "TOUTES LES COULEURS DU TEMPS")


Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

"La poésie, c'est comme la champagne : elle pétille dans mon âme" (Antigone)
Le Monde d'Antigone
http://motsartsgourmandise.over-blog.com/
Le Forum d'Antigone
Antigone Chez Poesie.webnet
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondedantigone.over-blog.net/
 
Renaissance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Antigone-
Sauter vers: