Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Je n'ai pas connu

Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
Antigone

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 700
Age : 62
Date d'inscription : 14/12/2005

Je n'ai pas connu Empty
MessageSujet: Je n'ai pas connu   Je n'ai pas connu Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 18:39

JE N'AI PAS CONNU

Je n’ai pas connu mes grands-pères
-Ni par papa, ni par maman-
Les douces voix de mes grands-mères
N’ont pas apaisé mes tourments.

Ils auraient pu, d’un geste tendre,
De leurs regards -telle une aura-
A cet âge où c’est bon d’apprendre,
Encourager mes premiers pas.

L’un était, je crois, paysan ;
Il lui fallait bien du courage
Pour se lever par tous les temps
Et assumer tout son ouvrage.

Si le second fut cordonnier,
Ressemelant tant de galoches
Tous les jours du calendrier,
Mais, sans sous vaillants dans ses poches !

Pourtant, ils savaient, à propos,
Quand la nuit tombait sur la ville,
Avec amour et quelques mots,
Consoler l’enfant puéril.

Le samedi, jour du Seigneur,
Sur la tête un chapeau bien ample,
Costumés comme des seigneurs,
Ils s’en allaient prier au Temple.

Je n’ai pas connu mes grands-pères
-Quand je suis née, ils n’étaient plus-
Dans la tourmente de la guerre,
Décimés, ils se sont perdus.

Je ne connais pas mes grands-mères,
Mais, dans l’éclat de mes yeux bleus,
Subsiste un peu de leur lumière,
La véhémence de leur feu.

Je n'ai pas connu 398939

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Je n'ai pas connu Grimoi10
"La poésie, c'est comme la champagne : elle pétille dans mon âme" (Antigone)
Le Monde d'Antigone
http://motsartsgourmandise.over-blog.com/
Le Forum d'Antigone
Antigone Chez Poesie.webnet
Je n'ai pas connu 79082637
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondedantigone.over-blog.net/
 
Je n'ai pas connu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Capitaine Maurice Anjot, le chef méconnu des Glières
» Un texte non connu de P. J. Bonzon
» Un constructeur un peu méconnu. Tokina
» [résolu] Logo à identifier, très connu...
» Comment avez-vous connu Buffy ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Antigone-
Sauter vers: