Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Le don de soi

Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
Antigone

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 700
Age : 62
Date d'inscription : 14/12/2005

Le don de soi Empty
MessageSujet: Le don de soi   Le don de soi Icon_minitimeDim 17 Jan 2010 - 18:25



Le don de soi Logo_unesco

LE DON DE SOI

J’aimerais te donner mes yeux fervents et tendres
Pour que ton regard bleu se pose avec émoi
Sur le front de l’enfant aux cheveux palissandres
Qui dort dans son berceau tout à côté de toi.

J’aimerais que mes mains t’enseignent la tendresse…
En effleurant sa joue d’un geste maladroit,
Tu la transformeras en perles de caresses
Quand tu tiendras ses rêves au bout de tes doigts.

J’aimerais te donner les fibres de mon cœur
Qui ont brodé d’amour les ourlets de ma vie
Et, berçant ton petit, tu tariras ses pleurs
Quand il s’endormira entre tes bras, blotti.

J’aimerais que la voix qui jaillit de ma bouche,
Celle qui t'a donnée, jadis, tant de baisers,
T’apprenne, peu à peu, à être moins farouche,
Le guidant, pas à pas, avec simplicité.

Puis, j’aimerais t’offrir, comme un porte-bonheur,
Tous les frissons ardents qui parsèment ma peau
Quand le soleil se lève et butine les fleurs
Et la mer l’étourdit déliant ses chevaux.

Je revivrai, alors, à travers tes pensées
Marchant dedans tes pas, dans chacun de tes gestes
En te donnant un peu, avant de m’en aller
Trouver ma vérité sous la voûte céleste.

Et je te survivrai féale sous la pierre
Quand, débouchant le vin et rompant le pain blanc,
Tu te rappelleras ces mots de la prière :
"Mangez, c'est de ma chair ! Buvez, c'est de mon sang !"




Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Le don de soi Grimoi10
"La poésie, c'est comme la champagne : elle pétille dans mon âme" (Antigone)
Le Monde d'Antigone
http://motsartsgourmandise.over-blog.com/
Le Forum d'Antigone
Antigone Chez Poesie.webnet
Le don de soi 79082637
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondedantigone.over-blog.net/
 
Le don de soi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Antigone-
Sauter vers: