Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Parfums de femme

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Xavier
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Xavier

Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 14
Age : 61
Date d'inscription : 13/07/2008

Parfums de femme Empty
MessageSujet: Parfums de femme   Parfums de femme EmptyJeu 14 Mai 2009 - 13:41

« Parfum de femme »... Je ne savais pas alors pourquoi j'avais tant aimé le film de Dino Risi. Gassman était merveilleusement irascible et Agostina Bellissima. J'avais l'age où l'on se voit devenir un homme, sans trop savoir le comment du pourquoi, mais une chose était certaine, j'aimais sentir. Respirer les odeurs, l'essence des choses.

Bien après, j'ai découvert, au détour d'un étal de poisson du Paris du temps jadis, Jean-Baptiste Grenouille et je me suis laissé emporté par Sûdskin.

La nature généreuse, nous a doté de cinq sens pour recevoir, comprendre et communiquer. Civilisés que nous sommes, nous utilisons pour cela, le plus souvent, les gestes, les mots, le regard .
Occultant ainsi, la nature animale de nos êtres, qui s'exprime davantage par le goût et l'odorat.
L'animal que nous retrouvons parfois, en nous faisant surprendre au coin d'une rue, par un air chargé des pas déjà éloignés d'une femme, qui laisse en signature une essence subtile.

Imaginez, une rencontre, où vous feriez connaissance en commençant par l'odorat.

Imaginez, une nuit où la lune poliment, aurait tiré sa révérence, laissant les ombres se fondre dans la nuit.

Imaginez, un pont de pierres centenaires, aux arches majestueuses enveloppant les méandres d'une scène.

Il serait minuit ou un peu moins, l'homme du pont entend claquer sur les pavés, les talons d'escarpins galbés. Il la devine plus qu'il ne la voit, la femme au long manteau qui s'avance doucement sous la voûte obscure, en onde silhouette. Elle se pose à lui, sa tête contre son torse et pour profiter davantage des ténèbres, elle ferme les yeux.

Fragile elle offre à son souffle, son parfum en nuages feutrés. Shalimar, peut être... Il force ses narines, l'inspire lentement, presque prudemment. Il s'emplit de son essence, de sa vérité, de sa vie. Des mèches de ses cheveux se mêlent à son souffle, il suit l'invitation au voyage, lui effleure le cou, sans la toucher ou à peine. Il va et il vient, de son épaule au pli ourlé de son oreille, s'attardant parfois. Elle, sent la chaleur froncer son corps, se tend et ondule puis s'abandonne. Les senteurs fleuries s'échappent et laissent place au sucre perlé de sa peau.

Elle ouvre son manteau.

Ses seins, son ventre ... Le cœur de la nuit propose un carrousel de sens confondus , caramel, piano, écume, rouge, des lys , soleil, noisette, jaune d'ambre, pluie, bois exotique, vieux cuir ou bien guimauve...

Il franchit les frontières, pose genoux à terre. Elle, pose sur ses épaules, la pointe de ses doigts pour adouber son chevalier Noir, qui lui s'abandonne en ivresse délicieuse. Son nez en seul guide, il la découvre enfin. L'explore et se laisse pénétrer par son encens charnel. En signature à jamais.

Imaginez...

Un parfum...
Revenir en haut Aller en bas
Nouria
Modérateur
Modérateur
Nouria

Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 967
Age : 51
Date d'inscription : 16/10/2008

Parfums de femme Empty
MessageSujet: Re: Parfums de femme   Parfums de femme EmptyJeu 14 Mai 2009 - 14:05

j'imagine.... Discuter Bravo je découvre ta plume j'en suis ravie merci ya une suite ??? ou je laisse mon imagination ....lol

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Parfums de femme 3ovvpxvk

**********************************************************************
Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie.
La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps.
Revenir en haut Aller en bas
Michel 48
Modérateur
Modérateur
Michel 48

Poète émérite
Nombre de sujets
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 678
Age : 70
Date d'inscription : 12/01/2009

Parfums de femme Empty
MessageSujet: Re: Parfums de femme   Parfums de femme EmptyJeu 14 Mai 2009 - 19:47

J'imagine bien, Xavier. La lecture de Sudskin ne m'a pas non plus laissé indifférent. J'aime suivre une trace de parfum dans la rue, et j'adore le printemps pour toutes ces fleurs qui nous ensorcèlent, bien plus par l'odeur que par la vue. Connais tu par exemple l'odeur de l'érable en fleurs?
Ne parlons pas de l'époque idiote qui veut que l'on se désodorise. J'aime sentir chez une femme la transpiration qui dit tout l'éclat du sang courant dans ses vaisseaux. C'est souvent une proximité troublante que partager l'odeur d'une femme

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Au clin d'oeil je suis enclin
Le déclin, je décline
Revenir en haut Aller en bas
http://www.poete.org/MichelB/
dermot
Plume de Saphir
Plume de Saphir
dermot


Masculin
Gémeaux Tigre
Nombre de messages : 258
Age : 60
Localisation : montréal canada
Date d'inscription : 12/05/2020

Parfums de femme Empty
MessageSujet: Re: Parfums de femme   Parfums de femme EmptyVen 4 Fév 2022 - 20:59

Un très bon titre de parfum de femme.
Revenir en haut Aller en bas
 
Parfums de femme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parfums d'ailleurs
» Couleurs et parfums
» Femme
» O TOI LA FEMME
» FEMME

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES LITTÉRATURES :: Vos Récits :: Nouvelles-
Sauter vers: