Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-62%
Le deal à ne pas rater :
DODO Oreiller Grand luxe Quallofil Allerban 60×60 cm
14.99 € 39.91 €
Voir le deal

 

 Des silences les cris...

Aller en bas 
AuteurMessage
Méphisto
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Méphisto

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 200
Age : 69
Localisation : Egypte et France
Date d'inscription : 25/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeDim 26 Avr 2009 - 8:23

Crier aux quatre vents, ceux qui portent poètes,
Ceux-là si tempestueux qu'ils emportent les cris,
Loin des âmes nanties, loin de tous népenthès,
Ô mes larmes taries, Ô mon coeur détruit...

Hurlez mes doux poètes, sans cesse hurlez encore,
Dénoncez-nous l'infâme, dévoilez-nous l'horreur,
Cherchez en vostre for la force de l'effort,
Pour faire entendre au monde que l'enfance se meurt...

Ces cris qui volent aux vents sans apporter de pain,
Sans rassasier les ventres par le vide gonflés,
De tant de miséreux, de tant de crève-faim,
Qui voudraient que ces huées se chargent de denrées...

Je ne suis que poète, un bien piestre soutien,
Je tente avec mes mains de retenir les eaux,
Celles d'une rivière qui poursuit son chemin,
Sans même un instant voir la courbure de mon dos...
Revenir en haut Aller en bas
http://poesiesdenfer.blogspot.com/
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 62
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 10:51

Scribouillard, ferait mieux de crier avec l'orthographe de son temps,
Ce n'est pas de la poésie mais que d"anciennes pirouettes,
Écris avec tes sentiments, fait couler l'encre de ton sang,
Si je devais créer un manifeste, je bannirais celui qui se veut poète,
Et, dont les rimes ne rayonnent pas au cœur de notre présent!
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
Méphisto
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Méphisto

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 200
Age : 69
Localisation : Egypte et France
Date d'inscription : 25/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 12:00

Voilà qui est dit et bien dit... Mort de rire Un autodafé donc.
Bannissez, bannissez, il en restera toujours quelques choses.

Me voilà hérétique dans ce monde fait d'airain
Où le roi de l'étique me lache au cul les chiens
Pour n'estre pas de ceux qui écrivent en vain
De la prose indigente pour des esprits resteints.

Bien à Vous

Bec
Revenir en haut Aller en bas
http://poesiesdenfer.blogspot.com/
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8993
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 12:37

De la prose indigente pour des esprits resteints
Ou encore des beaux psaumes, ou des alexandrins.
Qu'importe l'écriture pourvu que l'on écrive
Même des mots en bouteille qui partent à la dérive.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Des silences les cris... Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Méphisto
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Méphisto

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 200
Age : 69
Localisation : Egypte et France
Date d'inscription : 25/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 12:56

@sandipoete a écrit:
De la prose indigente pour des esprits resteints
Ou encore des beaux psaumes, ou des alexandrins.
Qu'importe l'écriture pourvu que l'on écrive
Même des mots en bouteille qui partent à la dérive.


Sages mots Gérard, laissons dériver les mots
Même si leurs effluves point ne sentent les embruns...

Bien à Vous
Revenir en haut Aller en bas
http://poesiesdenfer.blogspot.com/
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 62
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 13:26

Oui mais pourquoi gâcher un tel talent avec une orthographe d'antan,
Ta poésie gagnerait plus de force, plus de vie, plus de sentiment,
En conjuguant seulement le verbe amour avec les mots de maintenant
Pourquoi reculer de cent ans lorsque l'on peut faire des pas de géant!

Maintenant, je ne bannis personne, libre à son auteur de tout manifeste,
Mais c'est vrai qu'à lecture d'un poème, je préfère l'exclamation:
C'est beau! à celle c'est bien construit!

Cette petite joug littéraire pour répondre à tes propos:
Les mots façon puzzle que l'on jette en vrac
Ne peuvent en aucun cas engendrer poésie


Entre-nous rester"pendu" à Villon, c'est un peu con!
Vois plutôt l'Epervier qui parle d'honnêteté, d'authenticité!
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8993
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 14:10

Alain,

Il ne faut pas chercher dans la façon d'écrire
Pourquoi l'humble artisan a choisi telle plume
Il vaut mieux essayer de comprendre sa lyre
Avant de l'écraser tel Vulcain sur l'enclume

S'il me plaît à écrire en vers alexandrins
J'aime la prose aussi je m'y essaie parfois
Mais ma plume rompue aux Parnasses anciens
Préfère un vieux sonnet pour faire parler ma voix

Ainsi vont les Aèdes, Poète ou Rimailleur
Pour faire parler leur âme certains ont le besoin
D'une sergent Major, ou d'un ordinateur
Mais qu'importe l'outil si l'écrit est serein

Gros Bisou

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Des silences les cris... Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Méphisto
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Méphisto

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 200
Age : 69
Localisation : Egypte et France
Date d'inscription : 25/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: nt   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 14:31

Oui mais pourquoi gâcher un tel talent avec une orthographe d'antan,



Ah, me voilà talentueux à c’teure, comme quoi, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.



Que vient faire l’orthographe dans cette passe d’armes ? Ne s’agit-il pas de vocabulaire en occurrence ? Quant à gâcher un hypothétique talent, le vocable importe peu, seul l’agencement et la musique des mots comptent. Sachant que cette musique parle à tous les sens pour peu qu’elle soit intelligible et non capharnaüm.


Ta poésie gagnerait plus de force, plus de vie, plus de sentiment,
En conjuguant seulement le verbe amour avec les mots de maintenant
Pourquoi reculer de cent ans lorsque l'on peut faire des pas de géant!




Reculer ? De cent ans ? Il y manque quelques siècles ! Mais en quoi manier les bons mots selon moi serait-il un recul ? Certes, les employer dans le langage parlé ne serait pas des plus aisé, mais écrire une missive d’amour en mes termes, je puis vous assurer que les dames raffolent.

Maintenant, je ne bannis personne, libre à son auteur de tout manifeste,
Mais c'est vrai qu'à lecture d'un poème, je préfère l'exclamation: C'est beau à celle c'est bien construit!




Je vous sais gré de ne plus souhaiter mon bannissement et de me réintégrer dans le giron des poètes, merci.

Et confidence pour confidence, je joins l’utile à l’agréable, le beau et le bien construit font chez moi bon ménage. Je vous suggère donc de visiter mon blog afin d’y lire que je suis polyvalent et non confiné dans un style rétrograde qui malgré tout semble ne pas déplaire ne général et à moi en particulier, ce qui est le plus important.

Cette petite joug littéraire pour répondre à tes propos:
Les mots façon puzzle que l'on jette en vrac


Ne peuvent en aucun cas engendrer poésie


Je vous accorde que je n’y suis pas allé que d’une fesse et que vostre réaction est légitime, même si j’aurai aimé qu’elle soit à la hauteur de ce que j’attend d’un gentleman poète

Entre-nous rester"pendu" à Villon, c'est un peu con !




Chassez le naturel, il revient au galop … Je suis donc un peu con, mais pour vostre éclairage, j’aime Rimbaud, Villon, Verlaine, Léonard Cohen, Baudelaire, Maxime Leforestier, Aragon etc. La liste n’est pas exhaustive. Pour l’heure je suis moi et non une pâle copie de ces grands hommes.



J’ai lu et répondu à Epervier, et je me demande en quoi ne suis-je pas authentique sur le fond ? Me lisez-vous avec attention ? J’émets quelques doutes…



Bien à Vous
Revenir en haut Aller en bas
http://poesiesdenfer.blogspot.com/
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8993
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 14:51

Cassé Bravo Gros Bisou

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Des silences les cris... Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 62
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 15:04

Que ne faut-il pas faire pour connaitre un poète?
Le titiller sur sa poésie, il sortira alors la tête,
Je vous rends vos belles lettres de Noblesse,
Et, j'en oublie tout commentaire qui blesse!

Maintenant, je vous sais sincère et vrai,
Avec plaisir, je vais vous lire assidument,
Je le nie point, vous avez un grand talent
Et votre manifeste, je vais vous le signer!

Vote Avec mes excuses!
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 62
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 15:13

Ps: Je n'ai pas l'adresse de ton blog
Si tu veux bien me la donner, j'irais bien faire un tour pour mieux te découvrir!
Amitiés poétiques
Alain
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8993
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 15:19

@Alain Meyer Abbatucci a écrit:
Ps: Je n'ai pas l'adresse de ton blog
Si tu veux bien me la donner, j'irais bien faire un tour pour mieux te découvrir!
Amitiés poétiques
Alain
Tu vas voir sur je journal du forum...

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Des silences les cris... Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 62
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 17:10

Et, on le trouve où le journal du forum?

Je suis un peu perdu dans ton temple de la littérature!
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
Méphisto
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Méphisto

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 200
Age : 69
Localisation : Egypte et France
Date d'inscription : 25/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 17:22

Alain Meyer Abbatucci
Que ne faut-il pas faire pour connaitre un poète?
Lui tailler des croupières semble t-il !!!
Le titiller sur sa poésie, il sortira alors la tête,
Ou lui faire un procès d'intention ???
Je vous rends vos belles lettres de Noblesse,
Vous ne me les aviez pas robées.
Et, j'en oublie tout commentaire qui blesse!
Je vous suis en cette démarche.

Maintenant, je vous sais sincère et vrai,
Le bénéfice du doute donc.
Avec plaisir, je vais vous lire assidument,
Je ne vous demande pas tant, un peu plus d'attention serait ja heureux
Je le nie point, vous avez un grand talent.
Je ne suis juge et partie, je vous laisse donc le soin de la perception.
Et votre manifeste, je vais vous le signer!
Ai-je proposé un manifeste ? A titre posthume peut estre...

Vote Avec mes excuses !

Point d'offense, c'est moi qui vous ai cherché pouille de prime.

Bien à Vous Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://poesiesdenfer.blogspot.com/
Méphisto
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Méphisto

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 200
Age : 69
Localisation : Egypte et France
Date d'inscription : 25/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 17:32

@sandipoete a écrit:
@Alain Meyer Abbatucci a écrit:
Ps: Je n'ai pas l'adresse de ton blog
Si tu veux bien me la donner, j'irais bien faire un tour pour mieux te découvrir!
Amitiés poétiques
Alain
Tu vas voir sur je journal du forum...


http://poesiesdenfer.blogspot.com

Infernale ambiguités et délicieuses tortures

Merci Bien à Vous
Revenir en haut Aller en bas
http://poesiesdenfer.blogspot.com/
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 62
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 21:46

J'ai vu ton blog, sympa!

Vu ta grande érudition, tu pourrais peut être m'éclairer.
Lorsque j'avais 18 ans, j'avais acheté, le Faust de Goethe, traduit par Gérard de Nerval.
Et, de ce livre un couplet de deux strophes s'est imprégné dans ma mémoire.
Mais, dernièrement, dans une librairie, j'ai feuilleté le livre et je ne les ai point trouvées.
Je te les livre de mémoire en espérant de ne pas trop les déformer.
Ce serait sympa de ta part de me dire si elles existent vraiment, sinon ce serait diabolique.

Pour le vaillant, ce monde n'est pas muet,
Qu'à-t-il besoin d'errer à travers l'humanité?
Ce qu'il connait, il peut le saisir!
Ainsi qu'il marche tant que durera le jour de sa vie,
Si des fantômes l'assaillent, qu'il passe son chemin.

Maintenant, la nuit est si plein de ce sabbat de fantômes,
Que nul ne sait d'où il vient.
Quand bien même, le jour nous sourit, clair et sensé,
La nuit nous enserre dans son tissu de rêve.

Nous rentrons dans la campagne rajeunie,
Un oiseau croasse.Que croasse t'-il?
Malchance!

A tout instant, captifs dans les rets de la superstition,
Nous voyons partout, signes, apparitions, avertissements,
Ainsi, intimidés, nous nous retrouvons seuls,
La porte grince, mais personne n'entre!
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
Méphisto
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Méphisto

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 200
Age : 69
Localisation : Egypte et France
Date d'inscription : 25/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeDim 3 Mai 2009 - 8:47

@Alain Meyer Abbatucci a écrit:
J'ai vu ton blog, sympa!

Vu ta grande érudition, tu pourrais peut être m'éclairer.
Lorsque j'avais 18 ans, j'avais acheté, le Faust de Goethe, traduit par Gérard de Nerval.
Et, de ce livre un couplet de deux strophes s'est imprégné dans ma mémoire.
Mais, dernièrement, dans une librairie, j'ai feuilleté le livre et je ne les ai point trouvées.
Je te les livre de mémoire en espérant de ne pas trop les déformer.
Ce serait sympa de ta part de me dire si elles existent vraiment, sinon ce serait diabolique.

Elles existent, sans nul doute...
Extrait du Faust de Goethe, traduction de Jean Malaplate publié chez GF Flammarion. 
Méphistophélès
A monsieur le savant mon admiration !
Vous m’avez fait suer de façon redoutable.
Faust
Comment t’appelles-tu ?
Méphistophélès
Petite question
Pour qui traite le mot de chose méprisable,
Qui, loin de toute illusion,
S’attache aux profondeurs de l’être.
Faust
C’est par le nom, Messieurs, qu’on peut vous reconnaître ;
Le nom nous dit votre valeur :
Dieu des mouches, Satan, Menteur ou Séducteur.
Qui donc es-tu ?
Méphistophélès
De cette force une partie
Qui veut le mal toujours et fait toujours le bien.
Faust
Explique cette énigme où je ne comprends rien.
Méphistophélès
Je suis l’Esprit qui toujours nie.
A bon droit, car enfin, ce qui va se créant
Ne mérite à coup sûr que d’aller au néant.
Vaudrait-il pas mieux ne rien faire,
Qu’il n’y eût point création ?
Ce que vous appelez péché, destruction,
En bref le Mal, voilà tout juste mon affaire.
Faust
Tu te dis une part, je te vois unité.
Méphistophélès
Je ne te dis que l’humble vérité.
Quand l’homme, ce petit univers de folie,
Se prend, lui, pour un tout… Je suis une partie
De la part qui fut tout dans le commencement,
Part des ténèbres, d’où la Lumière est sortie,
Elle qui part orgueil revendique le rang
De sa mère la Nuit, lui dispute l’espace
Et n’y réussit point, pourtant, quoi qu’elle fasse,
Car elle adhère au corps, ne peut plus en partir,
Jaillit des corps et vient tous les corps embellir.
Un corps l’entrave dans sa route
De sorte – c’est mon vœu – qu’on la verra sans doute
Avec les corps s’anéantir.
Faust
Je comprends mieux tes dignes tâches :
Ne pouvant détruire en grand,
C’est au détail que t’attaches.
Méphistophélès
Et je n’en suis pas fort content,
Car ce qui s’oppose au  néant,
Le quelque chose, ce sot monde,
Malgré mainte ruse profonde
Je n’en puis venir à bout :
Vague, feu, secousse ou tempête,
Terre et mer en dépit de tout
Retrouvent enfin leur assiette.
Quand au peuple maudit d’hommes et d’animaux,
Vainement contre eux je calcule.
Combien j’en ai couché dans leurs tombeaux !
Et toujours un sang frais, un sang nouveau circule
Et tout se reproduit ! C’est à devenir fou :
De l’air, de la terre et de l’onde,
Mille germes naissent de partout ;
Humide, sec, froid, chaud, tout se féconde.
Si je n’avais gardé la flamme comme monde,
Je n’aurais, moi, plus rien du tout.
Faust
A l’éternelle et salutaire
Force de la création,
Tu voudrais opposer le poing froid du démon
Crispé dans sa vaine colère !
O fils étrange du chaos,
Entreprends donc quelque autre ouvrage.
Méphistophélès
Nous en parlerons d’avantage
Quand nous nous reverrons bientôt.
Mais, si tu le permets, je voudrais disparaître.
Faust
Pourquoi le demander ? Je ne te comprends pas.
J’ai pu maintenant te connaître,
Reviens lorsque tu le voudras.
Voici la porte, la fenêtre,
Même la cheminée est à toi, dans ce cas.
Méphistophélès
Je l’avoue, un petit obstacle,
M’empêche de prendre congé :
Là, sur votre seuil, ce pentacle…
Faust
Mon pentagramme ainsi peut t’affliger ?
Mais dis-moi fils de la Géhenne,
Comment donc entras-tu si ce signe te gène ?
Un esprit tel que toi put-il être abusé ?
Méphistophélès
Examine de près : il est mal disposé ;
L’angle qui regarde la porte
Est trop ouvert ; on ne peut le nier.
Faust
Le hasard aurait fait en sorte
Que tu fusses mon prisonnier
Et j’aurais réussi ce coup sans m’y connaître ?
Méphistophélès
Notre barbet, entrant et bondissant,
N’a rien vu ; mais l’affaire est tout autre à présent.
Faust
Pourquoi ne pars-tu pas, alors, par la fenêtre ?
Méphistophélès
Spectres ou diables, nous avons pour loi
De ressortir par où nous nous glissâmes :
Esclaves pour sortir quand libres nous entrâmes.
Faust
Même l’enfer posséderait un droit ?
Fort bien ; l’on pourrait donc conclure un pacte
Avec vous, messeigneurs, en toute sûreté ?
Méphistophélès
De ce qu’on te promet, rien n’est jamais ôté ;
On t’en assurera la jouissance exacte.
Mais le comprendre est assez long.
Nous en discuterons sous peu, je m’y engage.
Sois, en attendant, assez bon
Pour me donner libre passage.
Faust
Bah ! demeure encore un instant,
Raconte-moi quelque aventure.
Méphistophélès
Lâche-moi donc ! Je reviendrai, je te l’assure,
Et tu pourras questionner tout ton content.
Faust
Je n’ai point usé de manège,
Tu t’es toi-même pris au piège.
Garde le diable qui le tient,
Car le prendre à nouveau ce n’est pas une mince affaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://poesiesdenfer.blogspot.com/
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8993
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeDim 3 Mai 2009 - 10:14

Je tombe sur ta requète et je me suis mis à chercher également pour te répondre.
Avec ce bon vieux "Google Recherche de livres" j'ai trouvé ceci :
La légende du Grand Inquisiteur
Par Konstantin Leontiev, Fédor Dostoïevski, Luba Jurgenson
Traduit par Luba Jurgenson
Collaborateur Konstantin Leontiev, Vladimir Soloviev, Vassili Rozanov
Publié par L'AGE D'HOMME, 2004
ISBN 2825117064, 9782825117064
369 pages
Voici le lien des pages consultables
Tu trouveras Page 316 ce qui t'intéresse :
http://books.google.com/books?uid=16590683040734720489&hl=fr

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Des silences les cris... Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 62
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeDim 3 Mai 2009 - 11:03

Merci Méphisto,
Pour cet extrait du Faust! Quelle poésie, quel vertige, quelle profondeur!
Merci Gérard, pour ta bibliothèque et je ne savais pas que tu souffrais d'un handicap en tous les cas, pas pour l'écriture, tu as bien fait d'aller dans cette voie, talent si bien révélé.
Mais c'est cet extrait qu'il me faut de Faust car il est en moi et je veux savoir.
Je ne l'ai quand même pas inventé?
Je porte aussi une grande admiration pour Novalis

Hommage à novalis

Novalis, perle précieuse du romantisme,
Prince des poètes arrachant le mutisme
À la transparence du ciel de la nuit.
Bleu, l’azur de sa vision d’amour infini

Candeur de l’âme, espérance de vie éternelle,
Feu de jeunesse refusa de se flétrir à la rime,
Douleur de vivre sur une berge irréelle,
Sa mort, prématurée, fut son plus bel abime.

Son verbe Germain a la candeur de l’écrin,
Ses hymnes à la nuit, une aspiration à la mort
Ceux qui aiment avec douleur", son refrain,
L’humanité ressuscite dans sa coupe d’or !

Alain Meyer-Abbatuuci
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8993
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeDim 3 Mai 2009 - 11:43

Si je t'ai mis un lien vers ma bibliothèque, c'est pour que tu regardes de plus près :
La Légende Du Grand Inquisiteur.
Page 316, que tu peux lire si tu cliques sur le livres tu trouveras ce que tu cherches.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Des silences les cris... Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 62
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeDim 3 Mai 2009 - 14:08

Merci Gérard,
Tu es génial! Superbe ta bibliothèque! En effet, je n'avais pas saisi qu'en cliquant sur les livres, on pouvait les lire!
Merci de ce cadeau et bravo pour ta mémoire!
Passionnant, ta légende du grand inquisiteur!
Ce qui est amusant, c'est lorsque j'ai gravé ce poème dans ma mémoire, je ne le situais pas sur le plan d'une évolution sociale (action morale et sociale) faisant son entrée dans le 19ème siècle, mais, et , on reste dans ce siècle, plutôt comme la première approche psychanalytique de Freud sur le conscient et l'inconscient!
Le connu et l'inconnu!
Merci de mille feux, j'avais oublié le début de ce poème

Vers l'au-delà, la vue nous est barrée,
Insensé, celui qui dirige vers le ciel ses yeux éblouis,
Et se figure par de là les nuages des êtres pareils à lui!
Que l'homme dressé sur la terre regarde autour de lui;


Suite à ce poème, il m'était venu une maxime: Du connu, j'ai tout à apprendre, de l'inconnu, tout à découvrir!


Merci Gérard, ma reconnaissance est sans bornes!
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8993
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeDim 3 Mai 2009 - 16:22

En fait, je suis en train de réaliser une bibliothèque où les membres du forum pourrons :
- En me donnant les ISBN de leur édition faire un lien vers leur livre
- Me donner des titres de livres intéressants afin de les y voir figurer
La recherche d'un ouvrage peut ensuite se faire :
- Dans cette bibliothèque réservée au forum
- Elargie à toute la bibliothèque mondiale
As-tu vu le journal du forum ?

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Des silences les cris... Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 62
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeDim 3 Mai 2009 - 17:47

Bonne idée!

Non, je n'ai pas vu le journal du forum.
Si tu peux me donner le lien, ce serait sympa!
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8993
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeDim 3 Mai 2009 - 17:54

Tu vas sur la page d'accueil
Tu cliques sur la grosse image nommée Le Journal du Forum Poétique
Pourtant, l'image est assez grande non ?
Mort de rire HaHaHa

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Des silences les cris... Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
78Anita
Plume d'Argent
Plume d'Argent
78Anita

Féminin
Cancer Cochon
Nombre de messages : 667
Age : 61
Localisation : Pays de la Loire , Sarthe 72
Date d'inscription : 07/01/2017

Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitimeJeu 19 Jan 2017 - 13:48

J'aime beaucoup cette page , quelle bonheur de vous lire ,

c'est si vivant et dynamique ,

j'aime la répartie bien pesée et sentie , toujours constructive .         colombe
Revenir en haut Aller en bas
http://styloplume.wixsite.com/modefemmelaine
Contenu sponsorisé




Des silences les cris... Empty
MessageSujet: Re: Des silences les cris...   Des silences les cris... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Des silences les cris...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES MANIFESTES :: Un poème En Témoignage-
Sauter vers: