Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Talibés (Les enfants perdus de M'Bour)

Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
Antigone

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 672
Age : 62
Date d'inscription : 14/12/2005

Talibés (Les enfants perdus de M'Bour) Empty
MessageSujet: Talibés (Les enfants perdus de M'Bour)   Talibés (Les enfants perdus de M'Bour) Icon_minitimeDim 8 Mar 2009 - 17:55

Talibés (Les enfants perdus de M'Bour) Talibe10

Talibés (Les enfants perdus de M'Bour) Talibe10

[(*) ville du Sénégal]

THALASSA - 02.02.2009


Un reportage de Daniel et Odile Grandclément
Une production DGP

" La scène se passe à M’Bour, un port du Sénégal.

Des dizaines d’enfants mendient, chacun avec la même gamelle à la main. Ils ont entre 4 et 15 ans. Tous sont en haillons, sales, et semblent inexorablement seuls et abandonnés.

Ils sont partout, à chaque coin de rue, chaque carrefour.

Ce sont eux qui ont en charge les basses besognes. Ils aident au déchargement du poisson, récurent les coques des pirogues et même quelquefois partent en mer avec les pêcheurs.

Ce sont des Talibés, des élèves des écoles coraniques.

Toutes celles-ci ne sont pas logées à la même enseigne, mais celles de M’Bour, comme des centaines d’autres au Sénégal, obligent leurs élèves à mendier l’essentiel de la journée. Quelques-unes les obligeant même à rapporter de l’argent sous peine d’être impitoyablement battus (!)

Chaque village africain abritait autrefois son école coranique.

Le maître, le marabout, en contrepartie de l’enseignement qu’il prodiguait à ses élèves, les envoyait cultiver son champ et, un bref moment de la journée, quémander de la nourriture dans les maisons du village.

L’exode rural a bouleversé ces pratiques. Les villages vides, certains maîtres installent leurs écoles dans les villes et les enfants consacrent la majeure partie de leur temps à la mendicité. Et quand ils ne mendient pas, ils apprennent le coran par cœur, des heures durant, sous le fouet du Marabout, luttant contre le sommeil et la faim.

En visite à M’Bour pour filmer un autre sujet j’ai été bouleversé par la vision de ces foules d’enfants tristes, et c’est pourquoi j’ai voulu vivre quelques semaines à leurs côtés.

J’en rapporte ce film, ces images dures, témoins d’un phénomène qui prend chaque jour de l’ampleur : à cause de la sècheresse, de la misère qui monte, d’une certaine forme d’intégrisme, le nombre de talibés malheureux augmente massivement dans la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest.

http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.tv5.ca/media_emission/image/100204340_large.jpg&imgrefurl=http://arlette1941.blogspace.fr/r19662/mes-emotions/&usg=__t2h7fQ40dkf1aW297qLnY_00Bac=&h=259&w=464&sz=29&hl=fr&start=158&tbnid=QZBEP8rIe-G1hM:&tbnh=71&tbnw=128&prev=/images%3Fq%3Dtalibes%26gbv%3D2%26ndsp%3D20%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26start%3D140

La paix

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Talibés (Les enfants perdus de M'Bour) Grimoi10
"La poésie, c'est comme la champagne : elle pétille dans mon âme" (Antigone)


Le Forum d'Antigone


Talibés (Les enfants perdus de M'Bour) 79082637
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondedantigone.over-blog.net/
 
Talibés (Les enfants perdus de M'Bour)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PETER PAN de James Barrie
» Les enfants perdus
» [Jennifer McMahon] La ville des enfants perdus
» On vole des enfants à Paris
» 1001 livres d'enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Antigone-
Sauter vers: