Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-85%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
22.95 € 149.99 €
Voir le deal

 

 C'était Noël

Aller en bas 
AuteurMessage
Paul
Grimoirien
Grimoirien
Paul

Masculin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 85
Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2007

C'était Noël Empty
MessageSujet: C'était Noël   C'était Noël Icon_minitimeMer 14 Mar 2007 - 17:11

C’était Noël.

C’était noël
Loin de chez vous
Sans vos chandelles
Et sans vos joues
Toujours si blanches
Et contractées
Souvent très franches
Et détachées.
C’était Noël
Mon cœur si près
De vos querelles
Qu’il rougissait.
C’était Noël
Le sable blanc
Les rêves d’elle
Les matins chiants,
L’eau terroriste
Le vent divin
L’amour fleuriste
Et moi sans rien.
Mais moi je crois
Que rien ne dort,
Que rien ne doit
Souffrir trop fort
Que tout espoir
Est une flèche
Et que le noir
Qui nous dessèche
Aura raison
De nos problèmes
Avant que l’on
Dise qu’on s’aime.
Alors pourquoi
Cette inconstance
Et ces combats
Que rien n’avance.
Qui n’ont que moi
Des deux cotés
Et toujours toi
Comme échappée.
C’était noël,
Les rêves froids
Et sans nouvelles,
Ma gorge et moi.
Quelques bonbons
Vite gâchés,
Pas un glaçon,
Mais l’envolée
De mon cœur chaud
Que rien n’annonce.
Le ciel, héros.
Moi, qui m’enfonce,
La pluie, parfois.
Mais rien de vrai
Ni de trop froid.
Les balcons noirs
Lancent au moins
Depuis le soir
Vers le lointain
Mes trois remords,
Milles regrets,
Mais rien ne dort,
Et je me tais.
Rien ne vaut rien
Et rien n’est pur,
Mais tout va bien
Car rien ne dure.
Les jours sont lents
Et dégoulinent
Tous les instants
Qui nous dominent.
Deux yeux pour nous
Ca c’est un monde
Fait pour les fous
Qui lui répondent.
Alors sans bruit,
Quand l’ombre prend
Avec ennui,
Je parle au vent.


Hum j'ai pas trop bien compris comment ça fonctionnait, mais s'il le faut je peux proposer celui la.
Revenir en haut Aller en bas
raymonde
Invité
Anonymous


C'était Noël Empty
MessageSujet: Re: C'était Noël   C'était Noël Icon_minitimeMer 14 Mar 2007 - 22:11

salut paul
heureuse que tu sois des nôtres ton style est moderne et vivant propose le sandipoète te diras ce qu'il en est
amitiés
raymonde
Revenir en haut Aller en bas
Flore de caroly
Grimoirien
Grimoirien
Flore de caroly

Féminin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 136
Age : 72
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 05/11/2006

C'était Noël Empty
MessageSujet: Re: C'était Noël   C'était Noël Icon_minitimeLun 29 Sep 2008 - 18:48

J'aime beaucoup ce que tu écris. L'impression qu'on est sur la même longueur d'onde. Bienvenue au royaume des poètes dépressifs ! Et à y réflechir la plupart en faisait partie. Tu connais "quand le ciel bas et lour pèse comme un couvercle..." (Fleurs du mal" un des spleen je crois me souvenir).

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Flore
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




C'était Noël Empty
MessageSujet: Re: C'était Noël   C'était Noël Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
C'était Noël
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES MÉDIA QUE VOUS AIMEZ !... :: Votre plus beau poème dans une anthologie...-
Sauter vers: