Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Command
90.97 € 129.99 €
Voir le deal

 

 LA MAISON DE BEATRICE

Aller en bas 
AuteurMessage
raymonde
Invité
Anonymous


LA MAISON DE BEATRICE Empty
MessageSujet: LA MAISON DE BEATRICE   LA MAISON DE BEATRICE Icon_minitimeMar 27 Fév 2007 - 8:42

url=https://servimg.com/view/10046642/42]LA MAISON DE BEATRICE 37143411[/url]








Cette maison a usé ses jointures à la saison d’hiver
Son âge s’est fissuré sous un crépi momifié

La porte vermoulue à l’invasion oppose sa surdité

Frappez ! récidivez, vous forcerez son irascibilité



Dans un vestibule récalcitrant la lumière vous oserez

D’un doigt sourcilleux vous appuierez sur un bouton pervers

Un éclair fugace sera le témoin de l’atmosphère

Vous y croirez, triste réalité, les ombres vous projetteront à terre



Escalade d’une montée sans prétention

Les marchent usent leur savoir faire à vos genoux

Dans l’ascension, vos mains vous seront très utiles

La rampe arbitrera votre passage d’un œil sévère



Vous sonnez ! paraît BEATRICE le sourire hydrique

Ses cheveux frais lavés ont percuté l’électricité

Installation sommaire où les coups de jus se réitèrent

La maison de BEATRICE est un réceptacle de calamités





Raymonde verney
Revenir en haut Aller en bas
 
LA MAISON DE BEATRICE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: