Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -50%
Assassin’s Creed Valhalla PS4/PS5 et Xbox One ...
Voir le deal
34.99 €

 

 L’oiseau bleu

Aller en bas 
AuteurMessage
raymonde
Invité
Anonymous


L’oiseau bleu Empty
MessageSujet: L’oiseau bleu   L’oiseau bleu Icon_minitimeSam 24 Fév 2007 - 10:45

L’oiseau bleu Amical10





Sur une branche de feuillages amarante

L’oiseau bleu j’ai approché oyant ses chants d’archanges

Entrelacs de sons où l’âme se métamorphose

Recital où l’oubli feutrait ses notes ambivalentes



L’oiseau bleu froissait son plumage indigo

Au souffle du vent porté dans l’intemporel

Ses yeux verts scrutaient le crépuscule naissant

Car de la nuit il craignait le sophisme des ténèbres



L’oiseau bleu se fit ténor il rédigeait des trémolos

La forê se tut méditant cette sonate informelle

Des papillons lunaires s’égarèrent sur un rayon de soleil roux

Le hâle de la nuit s’annonçait incandescent



Sur un nuage ridé s’inscrivit l’épitaphe de cette journée

Un hibou geignait et s’installa dans le céans

L’oiseau bleu s’était tu il délaissa l’hémisphère

Son chant opus avait usé le centenaire



Raymonde verney
Revenir en haut Aller en bas
 
L’oiseau bleu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UD] Laisse-moi entrer [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: