Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Faute fatale

Aller en bas 
AuteurMessage
Eric 94
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Eric 94

Poète émérite
Nombre de sujets

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 345
Age : 51
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 18/01/2021

Faute fatale Empty
MessageSujet: Faute fatale   Faute fatale EmptyMer 18 Mai 2022 - 10:41

Oh ne commettez pas la faute
D'appeler Minos
Le chien que vous venez d'acquérir
Dans un refuge
Fût-il le plus adorable mâcheur
De nonos
Car il pourrait vous en cuire
De l'autre côté du miroir
Eussiez-vous été un parangon
De vertu
De ce côté-ci du même miroir
 
Ce juge des Enfers
Ne goûte guère les plaisanteries
Bien qu'il puisse se montrer indulgent
Envers les gens qui furent
Faussement accusés
Durant leur séjour sur terre
 
Si vous n'appartenez pas à cette catégorie
Il est fort probable que Minos intime
À Cerbère
Le terrible chien à trois têtes
L'ordre de conduire votre âme
Aux Champs du châtiment
Ni Éaque ni Rhadamanthe
Les deux autres juges des Enfers
N'oseront intercéder en votre faveur
 
Sur le chemin menant
À travers de sinistres corridors
Aux Champs du châtiment
Sous la garde vigilante de Cerbère
Il ne vous restera plus qu'à regretter
Amèrement
D'avoir nommé votre chien Minos
Et de vous être ainsi fermé l'accès
Aux champs Élysées
 
Vous vous souviendrez alors
Peut-être
De cette sombre montagne
Évoquant la forme d'un ermite
Enveloppé dans sa bure
Que vous aviez découverte
Au bout d'une riante vallée
Par un splendide jour d'été
En compagnie de Minos
Qui batifolait parmi les herbes et les fleurs


Peut-être vous remémorerez-vous
Alors
Le regard énigmatique
De cet ermite de pierre
Qui ne vous sembla point
Approbateur

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
ÉRIC

Le Grimoire d'Éric

J.MuNio aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Faute fatale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quotidiennement faute
» La Faute à Voltaire
» Fatale...
» Une incommensurable faute de goût
» Joute fatale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: