Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Citation de Léon XIII

Aller en bas 
AuteurMessage
Eric 94
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Eric 94

Poète émérite
Nombre de sujets

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 277
Age : 50
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 18/01/2021

Citation de Léon XIII Empty
MessageSujet: Citation de Léon XIII   Citation de Léon XIII EmptyMer 13 Avr 2022 - 11:03

« La concentration, entre les mains de quelques-uns, de l'industrie et du commerce, impose un joug presque servile à l'infinie multitude des prolétaires. Peu à peu les travailleurs isolés et sans défense se sont vus, avec le temps, à la merci de maîtres inhumains et soumis à la cupidité d'une concurrence affreuse ». « Les ouvriers doivent s'organiser eux-mêmes et joindre leurs forces pour pouvoir secouer hardiment un joug si intolérable ». « C'est une erreur capitale de croire que les classes sont ennemies-nées. Il faut rejeter le socialisme qui pousse à la haine ». « Il faut travailler pour le juste salaire, le droit à la propriété, les associations professionnelles, la participation aux bénéfices ».

Léon XIII (1810-1903), extraits de l'encyclique Rerum novarum (1891).

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
ÉRIC

Le Grimoire d'Éric
Revenir en haut Aller en bas
 
Citation de Léon XIII
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu t'appelais Léon
» Une citation de moi-même
» FARGUE Léon-Paul - Aeternae memoriae patris
» Citation d'Adonis
» citation célèbre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES SALONS :: Le Salon des citations-
Sauter vers: