Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Mes conversations imaginaires

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Eric 94
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Eric 94

Poète émérite
Nombre de sujets

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 349
Age : 51
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 18/01/2021

Mes conversations imaginaires Empty
MessageSujet: Mes conversations imaginaires   Mes conversations imaginaires EmptyMer 9 Fév 2022 - 10:56

J'aime à peupler ma solitude
De conversations imaginaires
Que je tiens avec une femme
Que j'aime et qui m'aime
Et qui n'existe pas
 
Elle répond à mes questions
Anodines ou profondes
Avec gaieté ou sérieux
Et toujours mon esprit
Rend grâce au ciel
D'avoir suscité un être
Dont les mots sont des baumes
Des étincelles de sagesse
Et de spontanéité
 
Quand je me perds en conjectures
Quand je suis attristé par une lecture
Ses paroles réconfortantes
Viennent caresser mes oreilles
Et me remettent d'aplomb
 
Combien je suis chanceux
D'avoir pour compagne
Une femme qui jamais ne me blesse
Ni ne me contredit pour le seul plaisir
De me contredire
 
Elle me tire vers le haut
Jamais vers le bas
Elle me hisse jusqu'à elle
Jusqu'à la corniche depuis laquelle
Exposée à tous les vents
Elle contemple les Idées
Qui lui inspirent ses propos spirituels
 
Son apparence revêt les traits
Changeants et harmonieux
Qui ravirent les bardes d'antan
 
Ses vêtements sont semblables
À ceux dont rêva Rossetti
Mais qu'il n'eut jamais l'heur
De peindre
 
Elle m'apparaît rarement
Car elle sait que la voir
Me troublerait
Pourrait m'incliner vers la pente
De la mélancolie
 
Ainsi va ma vie
Et comme elle m'a promis
Que jamais elle ne me priverait
Du doux son de sa voix
Ma seule crainte
Est qu'elle ne puisse avec moi
Pénétrer dans l'au-delà

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
ÉRIC

Le Grimoire d'Éric

Surfeur1111 et jensal aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Vero
Modérateur
Modérateur
Vero

Poète émérite
Nombre de sujets

Féminin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 519
Age : 61
Localisation : france
Date d'inscription : 08/01/2021

Mes conversations imaginaires Empty
MessageSujet: Re: Mes conversations imaginaires   Mes conversations imaginaires EmptyMer 9 Fév 2022 - 13:01

Est ce l'amie, La muse, la flamme jumelle, le féminin sacré, la voix spirituelle... que le poète dans sa solitude interpelle ?
 
Poème touchant sur la solitude et l ami imaginaire que l'on se forge souvent des l enfance.

Amicalement

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Membre Contributeur Mes conversations imaginaires Merci210Vero


Lien vers Son Grimoire

Eric 94 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Surfeur1111
Administrateur
Administrateur
Surfeur1111

Poète émérite
Nombre de sujets
Poète accompli
Durée d'inscription
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 1172
Age : 69
Localisation : Ile de France et Normandie
Date d'inscription : 29/03/2016

Mes conversations imaginaires Empty
MessageSujet: Re: Mes conversations imaginaires   Mes conversations imaginaires EmptyVen 11 Fév 2022 - 22:49

Quel émouvant poème !


(Peut-être un clin d'œil à Verlaine).


On ne sait si "elle" apparaît spontanément où si elle
s'inscrit dans un processus de visualisation ?


"Elle" est douceur et compassion et me fait penser à une
grande dame; la plus grande à mes yeux.


En tous les cas


Bravo


J'ai beaucoup aimé


:tournesol

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Membre ContributeurMes conversations imaginaires Merci210Surfeur


SOMMAIRE DU GRIMOIRE DE SURFEUR

Eric 94 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Eric 94
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Eric 94

Poète émérite
Nombre de sujets

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 349
Age : 51
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 18/01/2021

Mes conversations imaginaires Empty
MessageSujet: Re: Mes conversations imaginaires   Mes conversations imaginaires EmptySam 12 Fév 2022 - 10:11

Bonjour Surfeur.



Oui, le quatrième vers fait effectivement référence à Mon rêve familier de Paul Verlaine.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
ÉRIC

Le Grimoire d'Éric
Revenir en haut Aller en bas
Surfeur1111
Administrateur
Administrateur
Surfeur1111

Poète émérite
Nombre de sujets
Poète accompli
Durée d'inscription
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 1172
Age : 69
Localisation : Ile de France et Normandie
Date d'inscription : 29/03/2016

Mes conversations imaginaires Empty
MessageSujet: Re: Mes conversations imaginaires   Mes conversations imaginaires EmptyLun 14 Fév 2022 - 5:53

Bonjour Éric 94,

Je pense préférable l'utilisation de guillemets si l'on emprunte 
 tout ou partie d'un vers à un autre poète.


Mon rêve familier
Paul Verlaine 

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Membre ContributeurMes conversations imaginaires Merci210Surfeur


SOMMAIRE DU GRIMOIRE DE SURFEUR
Revenir en haut Aller en bas
Eric 94
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Eric 94

Poète émérite
Nombre de sujets

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 349
Age : 51
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 18/01/2021

Mes conversations imaginaires Empty
MessageSujet: Re: Mes conversations imaginaires   Mes conversations imaginaires EmptyLun 14 Fév 2022 - 10:22

Bonjour Surfeur.


Pour ma part, comme tu l'as remarqué je n'utilise pas de signes de ponctuation dans mes poèmes, à l'instar d'Apollinaire, sauf lorsque je ne peux pas faire autrement (pour signifier qu'un vers ambigu est une question, par exemple). Par ailleurs, sache qu'Ezra Pound (1885-1972), l'un des plus grands poètes du XXème siècle, a lui carrément inséré dans ses Cantos des strophes et des paragraphes en prose dont il n'était pas l'auteur et il ne les a jamais mis entre guillemets. Il s'agit d'une autre conception de la poésie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
ÉRIC

Le Grimoire d'Éric
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 9507
Age : 70
Localisation : Bousies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Mes conversations imaginaires Empty
MessageSujet: Re: Mes conversations imaginaires   Mes conversations imaginaires EmptyMar 15 Fév 2022 - 11:09

La poésie a cela de merveilleux qu'elle se promène sûr toutes les bouches et devient ainsi connue et reconnue. C'est pour cette raison que surfeur a entièrement raison.
Imaginez retrouver un de vos vers réhaussé de guillemets dans l'écrit d'un autre avec votre nom au bout ! Quelle fierté !

(J'aime à peupler ma solitude) Eric 94


Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Mes conversations imaginaires Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...

Mes conversations imaginaires Grimoi10
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Surfeur1111
Administrateur
Administrateur
Surfeur1111

Poète émérite
Nombre de sujets
Poète accompli
Durée d'inscription
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 1172
Age : 69
Localisation : Ile de France et Normandie
Date d'inscription : 29/03/2016

Mes conversations imaginaires Empty
MessageSujet: Re: Mes conversations imaginaires   Mes conversations imaginaires EmptyMer 16 Fév 2022 - 12:25

Eric 94 a écrit:
Bonjour Surfeur.
Pour ma part, comme tu l'as remarqué je n'utilise pas de signes de ponctuation dans mes poèmes, à l'instar d'Apollinaire, sauf lorsque je ne peux pas faire autrement (pour signifier qu'un vers ambigu est une question, par exemple). Par ailleurs, sache qu'Ezra Pound (1885-1972), l'un des plus grands poètes du XXème siècle, a lui carrément inséré dans ses Cantos des strophes et des paragraphes en prose dont il n'était pas l'auteur et il ne les a jamais mis entre guillemets. Il s'agit d'une autre conception de la poésie.
Bonjour Éric 94.

   Déjà il ne s'agit pas d'un jugement de valeur. J'ai écrit « Je pense préférable ».
Le regard de chacun, en la matière, peut être différent.
J'ai beaucoup de respect pour les poètes qui postent un travail intéressant et enrichissant puis prennent la peine de lire et liker les poèmes des autres en ajoutant parfois un petit commentaire.
C'est loin d'être fréquent ! Nombreuses et nombreux n'ont même pas l'idée de liker (sauf leurs propres poèmes  Mes conversations imaginaires 1f600 ) et se réjouissent, bien sûr, de voir une réflexion ou un commentaire sous leurs œuvres.

« Il s'agit d'une autre conception de la poésie. » Éric 94

Mais pas seulement de la poésie !. Toute l'histoire de l'écrit fourmille de ces méthodes où l'on s'affranchit des guillemets. De l'Antiquité (Plutarque, Sophocle) à Houellebecq en passant par le grand Rousseau, ces emprunts ont suscité bien des polémiques. Souvent les auteurs se sont défendus en expliquant qu'il s'agissait de textes retravaillés...Ce qui peut s'admettre car le style ne se vole à personne !.

Maintenant, s'approprier des textes entiers sans rien modifier est bien plus gênant.

Tout cela expliqué ne peut se comparer à 2 - 3 mots du vocabulaire courant repris dans un poème. Je pense même que, inconsciemment, à force de lire les grands auteurs, on peut reprendre des adjectifs, des tournures....déjà utilisées.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Membre ContributeurMes conversations imaginaires Merci210Surfeur


SOMMAIRE DU GRIMOIRE DE SURFEUR

sandipoete et Eric 94 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes conversations imaginaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: