Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Retour sur le passé

Aller en bas 
AuteurMessage
Silverfox199
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Silverfox199

Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 20
Age : 65
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 10/10/2013

Retour sur le passé Empty
MessageSujet: Retour sur le passé   Retour sur le passé EmptyMar 8 Fév 2022 - 8:26

Un poème que je dédie à mon fils Raphaël

Retour sur le passé

Des images me reviennent en tête
Du temps où tu étais enfant
La fois où le traîneau s’est renversé
Et tu t’es retrouvé tête première
Dans la neige folle
Tu ne t’es même pas réveillé

Je te revois au jardin zoologique
Comme tu étais à croquer
Une vraie petite face angélique
Plus tard encore dans ton attirail
De footballeur, tu étais ma fierté

Et que dire encore à ton adolescence
Quand tu surfais sur la ligne d’horizon
À l’Édelweiss, cul par-dessus tête
Ton ombre comme surfant sur la neige
Toi, en suspension dans l’air

Pas étonnant que tu te retrouves plus tard
Parachutiste, la tête dans les nuages
Ou encore en suspension
Dans un tunnel de soufflerie verticale
Ta candeur, ton audace, ta passion
M’ont toujours enchanté et nourri ma fierté

Ghjslain

Surfeur1111 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour sur le passé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le retour
» Le retour du roi
» Le retour du roi
» De retour...
» Retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: