Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Lorsque tu m'as brulé. Slimane Lagra

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Lorsque tu m'as brulé. Slimane Lagra Empty
MessageSujet: Lorsque tu m'as brulé. Slimane Lagra   Lorsque tu m'as brulé. Slimane Lagra EmptyMer 19 Jan 2022 - 13:22

LORSQUE TU M'AS BRULĒ
 
 
 
Penses-tu qu’après m’avoir brûlé
Et avoir dansé comme le diable sur mes restes
Et que tu m’aies laissé aux vents m’éparpiller
Comme le khôl à l’œil du soleil dans les terres désertes
 
Penses-tu que tu as brouillé mon identité
Et effacé mon histoire et mes croyances
En vain tu essaies, mais pas d’extinction pour un révolté
Je suis telle la résurrection et la renaissance
 
Je suis comme Jésus réapparaissant un jour
Rassemblant de chaque tempête mes expatriés
Je reviendrai tel le vieil amant rebelle comme toujours
Par la plus grande des grandes révolutions authentifiées
 
Je reviendrai avec la Torah et les versets bibliques
Le Coran, les louanges et les prières
J’unirai les religions, en une religion unique
Exempte de rancunes et de querelles meurtrières
 
Un homme du ravin qui ne disparaitra guère
Je serai là tout le temps à venir, toutes les ères
 
 
Le khôl : الكُحل  ou l’eyeliner est une poudre autrefois utilisée pour maquiller ou soigner les yeux
Ravin ou gens du ravin : أصحاب الأخدود est une histoire mentionnée dans le Coran qui parle d'un roi injuste,
 dont le peuple croyait en Dieu. N’acceptant pas leur foi, il creusa un profond ravin, le rempli de bois, 
alluma le feu et y jeta tous les croyants en cette nouvelle religion.
 
Poème écrit par : Moudehil Ben Mehdi Essokour
Traduit au français par : Slimane LAGRA.
Le, 19-01-2022
Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque tu m'as brulé. Slimane Lagra
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Incline-toi. Slimane Lagra
» C'est l'ère des médiocres. Slimane Lagra
» La guerre. Slimane Lagra
» L'Adieu. Slimane Lagra
» Sidi Kacem. Slimane Lagra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: