Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -41%
-181€ sur le volant de course LOGITECH G29 ...
Voir le deal
259 €

 

 Le promeneur immobile

Aller en bas 
AuteurMessage
Eric 94
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Eric 94


Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 215
Age : 50
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 18/01/2021

Le promeneur immobile Empty
MessageSujet: Le promeneur immobile   Le promeneur immobile Icon_minitimeMer 5 Jan 2022 - 10:32

Il suffit de lire
Les strophes d'un poème
Pour se promener dans un paysage agreste
Ou montagneux
 
Pour humer le parfum des violettes et des jonquilles
Pour entendre le cri nocturne
D'un râle des genêts
 
Point n'est besoin de prendre le train
Ou de rouler durant des heures
 
Le rythme des vers équivaut à nos pas
Sur les sentiers champêtres
 
Ce contre-rejet nous montre le rocher
Que nos yeux n'auraient pas vu
 
Cet enjambement
Nous fait passer
Un ruisseau à gué
 
Cette métaphore nous offre la clef
D'une mystérieuse clairière
 
Cet austère symbole nous invite à méditer
Sur notre parcours
 
Par ces rimes nous percevons
L'unicité de la nature
De la gaîté dissimulée
Nous rapprochons ce que notre raison
Se plaît à séparer
 
Ces adjectifs nous révèlent
Que rien n'est uniforme
Dans cette morne plaine
 
Dans nos logis
Faisons six pas
Tendons la main
Et promenons-nous
 
Dans une nature que nous n'avions jamais
Parcourue

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
ÉRIC

Le Grimoire d'Éric
Revenir en haut Aller en bas
 
Le promeneur immobile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: