Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -53%
-53% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
21.99 €

 

 Le saint radio-réveil

Aller en bas 
AuteurMessage
Fishnarr
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Fishnarr

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 10
Age : 24
Localisation : Mathay
Date d'inscription : 11/04/2021

Le saint radio-réveil Empty
MessageSujet: Le saint radio-réveil   Le saint radio-réveil Icon_minitimeMar 13 Avr 2021 - 11:08

Les alchimistes cherchaient encore la pierre philosophale.
Aveuglés par un soleil de plomb. L'imposteur n'aurait jamais rien révélé de miraculeux.
Et tous priaient le saint radio-réveil.

Ainsi, la plus matinale des lucidités avait rêvé d'un microscope.
Et tout les grains de sable du Sahara seraient immatriculés.
Ainsi, la plus crépusculaire des inspiration avait rêvé d'un télescope.
Et tout les grains de sable du ciel seraient immatriculés.
là seraient les données pour écrire la fameuse formule.
Et le recensement est entré dans la légende.

Force d'esprit fut de constater, que rien ne révélait ou ne relevait de la magie.
Dans une déception tout à fait romantique, les alchimistes ont poursuivi leurs recherches.
Après avoir compté, ils ont mesuré.
La température, l'humidité, la luminosité..même l'âge.
là encore, pas de chance, rien de tout ce spectre ne témoignait la magie.
Et le silence fut d'or.

Ainsi aimaient-ils se lever pour utiliser le bouton mute.
Afin de retourner concevoir des outils, pour créer ce qui n'existe pas.
L'alchimie voulait nommer ce qui n'avait pas de nom.
Et accoucher de ce qui n'avait pas de visage.

Ils auraient inventés les formules introuvées,
Aucune d'elles n'avait le pouvoir de la beauté.
Si l'étalon arabe avait parlé l'algèbre,
L'étalon papier n'avait jamais constitué que le talon d'Achille des économistes.
Ils rencontreront Cupidon quand il auront le temps d'un café.
Et les anges boivent de la bière aux enterrements.
Les alchimistes pensaient beaucoup aux anges lors des pluies.
Quand le soleil manque, c'est qu'il fait mauvais temps.
Et les minutes sont très, très longues.
Quand vient le temps de penser le temps joli,
Alors les dimensions de l'intangible deviennent plus accueillante.
Comme si dans l'obscurité, se révélait la valeur de ce qui n'avait rien prétendu dans l'évidence
Et l'ombre pâle de la journée s'était faite chaleureuse.

Quand la pluie eut fertilisé la terre et que de chiffres et de lettres il est resté la boue.
Quand ils eussent cessé leurs divisions et leurs dictées,
les plus érudits calculaient déjà avec des lettres.
Ou encore pesaient-ils déjà la lumière.
Là encore Madame la Chance était absente.
Et ceux qui ne l'avaient jamais tutoyée se croyaient courtisés.

Quand le soleil reparut, les nyctalopes se seraient éborgnés.
Ainsi ne voulaient-ils plus voir que d'un seul œil ce qui paraissait trop évident.
Certains auraient même condamnés le mensonge partiel et partial que le soleil prétend.
Si la lumière aveugle, alors se garderont-ils de ce mal pour n'avoir que le bien.
Et du soleil ils n'ont prit que l'utile.
Ils avaient aimé l'or quand il fut beau.
L'or les a aimé quand il fut utile.
Aussi leur fallait-il une pierre philosophale.
Et sa rentabilité serait infinie.

Le futile fut-il utile, que déjà avait il oublié d'être beau.
Un jour, le plus triste des savants fous aurait crié eureka.
Ce nyctalope malchanceux s'était trompé d'oeil.
Celui ci avait accouché d'un monstre d'équation rhétorique,
Dont seules les existences assises ont le secret.
Il tint à peu près ce langage :
'Celui qui possède la pierre philosophale possède l'infinie richesse.
Et une pierre c'est super léger par rapport à la valeur du monde.
Et la pierre elle est bien.
Donc la richesse, c'est bien parce que c'est léger.'
Avec cette formule il avait fait sa pierre, elle fut fort rentable.
Et les riches avaient des vies très légères.

Un jour, le plus heureux des pauvres vit un nid d'abeilles en bas de ses quartiers.
Ses contemporains fiers comme des coqs, n'avaient pas optimisé la place de son logement comme l'ont put ces insectes.
Il n'eut pas le temps d'approfondir cette question passionnante qu'il fut ému et figé par la beauté de l'édifice.
Alors avait-il dit que la magie transformait l'utile en beau.
Et il fut riche de sa formule.
Aussi voulait-il l'outil au fond malléable et à la forme immuable.
Parce qu'il était beau. Assez précieux pour n'avoir jamais été trouvé.
Lui voulait cette infinie beauté comme richesse.
Il voulait de belles relations, de beaux bâtiments, de beaux quotidiens,
Il voulait voir, entendre, toucher, sentir, gouter, et même croire à la beauté.
Celui ci ce serait fait martyr de toutes les infamies pour léguer un tel outil à ses enfants.
Il aurait porté tout le poids de la culpabilité
Si le soleil n'a rien dit, il demanderait à la lune.
Et le soleil sait tout.

ATROS aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
ATROS
Plume de Corail
Plume de Corail
ATROS

Masculin
Sagittaire Singe
Nombre de messages : 141
Age : 64
Localisation : GARD
Date d'inscription : 18/01/2021

Le saint radio-réveil Empty
MessageSujet: Re: Le saint radio-réveil   Le saint radio-réveil Icon_minitimeMar 13 Avr 2021 - 12:08

Ce  premier texte de vous que je lis me donne envie de lire les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Fishnarr
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Fishnarr

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 10
Age : 24
Localisation : Mathay
Date d'inscription : 11/04/2021

Le saint radio-réveil Empty
MessageSujet: Re: Le saint radio-réveil   Le saint radio-réveil Icon_minitimeMar 13 Avr 2021 - 15:40

Vous êtes le premier à me le dire, et cela me fait grand plaisir.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le saint radio-réveil Empty
MessageSujet: Re: Le saint radio-réveil   Le saint radio-réveil Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le saint radio-réveil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: