Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

 

 Lorsque cent glorieux coups - Jean Cocteau

Aller en bas 
AuteurMessage
Eric 94
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Eric 94

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 29
Age : 49
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 18/01/2021

Lorsque cent glorieux coups - Jean Cocteau Empty
MessageSujet: Lorsque cent glorieux coups - Jean Cocteau   Lorsque cent glorieux coups - Jean Cocteau Icon_minitimeSam 20 Fév 2021 - 21:17

Lorsque cent glorieux coups
De canons tirés l'oriflamme
Couverte de fleur de lys
Dans une vaste claque
Hautaine déploya
Son aile bleu de ciel alors
Toujours quelque peu tardive
Et boiteuse comme exprès
Ce qui donne à sa démarche
Une certaine grâce Sainte
Geneviève apparut
Par un roulement annoncée
De ces tambours qui précèdent
Un périlleux exercice

Le silence solennel
Des quais des ponts et des rues
Défilait silence en tête
Et tel le pommeau de la canne
Du tambour-major drapé
De panthère vole une sorte
D'astre vif ou feu de Saint-Elme
Annonciateur du cortège

Et de même que les ministres
Du Rossignol d'Andersen voient
L'empereur de Chine sur
Son catafalque funéraire
Se lever et dire : Bonjour !
De même ceux ayant coutume
De décréter morte la France
Par le haut-parleur des berges
De la noble Seine entendirent
Les saluer jeune et moqueuse
Et bien portante et forte et douce
La voix de la Sainte ceinte
De l'écharpe aux trois couleurs

Revenir en haut Aller en bas
Eric 94
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Eric 94

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 29
Age : 49
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 18/01/2021

Lorsque cent glorieux coups - Jean Cocteau Empty
MessageSujet: Re: Lorsque cent glorieux coups - Jean Cocteau   Lorsque cent glorieux coups - Jean Cocteau Icon_minitimeSam 20 Fév 2021 - 21:45

A une époque où la France subit les assauts redoublés des forces mondialistes, autrement dit, sataniques, il est bon de pouvoir lire de brillants poèmes patriotiques. Ce poème de Jean Cocteau figure dans Le Requiem (quatrième période) poème de plus de quatre mille vers paru en 1962 constitué de pièces hétérogènes et souvent autobiographiques.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque cent glorieux coups - Jean Cocteau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les textes d'Auteurs connus-
Sauter vers: