Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

 

 Harcèlement

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellynn
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Ellynn

Féminin
Balance Singe
Nombre de messages : 1
Age : 16
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2019

Harcèlement  Empty
MessageSujet: Harcèlement    Harcèlement  Icon_minitimeVen 13 Déc 2019 - 21:17

Poème sur le harcèlement -

Ça part d’une plaisanterie,
Ça peut vite très mal finir.
À l’extérieur, elle a sourit,
À l’intérieur, c’était les pleurs.
Quelque chose, en elle, s’est brisé
Ne pouvant être réparé
Elle n’avait plus qu’à se cacher
Pour essayer d’y échapper.
Elle n’avait rien demandé !
Mais c’est sur elle que c’est tombé.
Alors pour évacuer sa peine,
Chaque jour, elle s’ouvre les veines,
Bêtise humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Surfeur1111
Modérateur
Modérateur
Surfeur1111

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 740
Age : 67
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/03/2016

Harcèlement  Empty
MessageSujet: Re: Harcèlement    Harcèlement  Icon_minitimeMar 17 Déc 2019 - 8:22

Bonjour Ellynn,


Un poème sur un vrai sujet de société, qui, avec les réseaux sociaux, s'aggrave tristement.....
Et c'est justement à cause de ces 2 vers que la détresse passe parfois inaperçue.
"À l’extérieur, elle a sourit,"
"À l’intérieur, c’était les pleurs."



Bien à toi

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Surfeur
Revenir en haut Aller en bas
 
Harcèlement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: