Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Partagez
 

 Banqueroute

Aller en bas 
AuteurMessage
Grandin
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Grandin

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 17
Age : 65
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 01/12/2019

Banqueroute Empty
MessageSujet: Banqueroute   Banqueroute Icon_minitimeDim 1 Déc 2019 - 18:49

Un vide vertical m'attire et me convoite,
Il promet du néant le calme et le repos.
Je franchirai sous peu cette corniche étroite,
Dès qu'une once de cran scellera mon propos.

J'ai longtemps surmonté chacune des épreuves
Qui jonchaient le parcours d'ambitieux desseins,
Face à l'adversité je dus faire mes preuves :
Perfide concurrence et conseillers malsains.

J'ai proscrit le larron bien avant la sentence
Ignoré l'indigent lorsqu'il tendait la main,
N'éprouvant que mépris pour la vaine existence
De tout écornifleur qui croisait mon chemin.

Je fis montre, il est vrai de grande intolérance
Pour tous les indolents, musards et paresseux.
Le succès ne provient, qu'il soit dit en substance,
De la bonne fortune ou d'augures chanceux.

Mais le sort s'évertue à punir le mérite
Et reprend sans raison ce qu'il a consenti,
Ainsi tous les vauriens, d'un tortueux sorite,
Décrètent mérité, le déclin d'un nanti.

Je me perds au milieu de cet obscur dédale
De dettes, de procès, comme un vulgaire escroc.
Le fait d'être failli provoque un tel scandale
Que l'on n'en peut sortir, indemne et sans accroc.

Je ne présenterai ni regret ni supplique,
Ne pouvant contenir les traits de persifleurs,
Mais je leur fais savoir de façon prosaïque
Combien j'en aurai vu de toutes les couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Oiseau Lyre
Grimoirien
Grimoirien
Oiseau Lyre

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 195
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/06/2018

Banqueroute Empty
MessageSujet: Re: Banqueroute   Banqueroute Icon_minitimeLun 2 Déc 2019 - 9:44

Magnifiquement tourné, félicitations !
Ce poème est très bien mené, j'ai beaucoup aimé cette lecture, merci pour le partage !

Oiseau lyre

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

************************************
Alexandre, alias : Oiseau Lyre


Banqueroute Oiseau10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/155823967@N08
ELYSELLA
Plume de Corail
Plume de Corail
ELYSELLA

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 161
Age : 80
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 23/10/2015

Banqueroute Empty
MessageSujet: Re: Banqueroute   Banqueroute Icon_minitimeMar 3 Déc 2019 - 16:05

La cadence des alexandrins, le propos du récit m'ont séduit... j'ai beaucoup aimé serait réducteur... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Grandin
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Grandin

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 17
Age : 65
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 01/12/2019

Banqueroute Empty
MessageSujet: Re: Banqueroute   Banqueroute Icon_minitimeMar 3 Déc 2019 - 19:20

Merci pour vos retours sympathiques.
Revenir en haut Aller en bas
 
Banqueroute
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: