Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Partagez
 

 mon dialogue complice avec Baudelaire

Aller en bas 
AuteurMessage
ELYSELLA
Plume de Corail
Plume de Corail
ELYSELLA

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 161
Age : 80
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 23/10/2015

mon dialogue complice avec Baudelaire Empty
MessageSujet: mon dialogue complice avec Baudelaire   mon dialogue complice avec Baudelaire Icon_minitimeJeu 21 Nov 2019 - 17:26

Dialogue complice avec Baudelaire ;
 L ‘HORLOGE


Charles Baudelaire
Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible,
Dont le doigt nous menace et nous dit : " Souviens-toi !
Les vibrantes Douleurs dans ton cœur plein d'effroi
Se planteront bientôt comme dans une cible ;

Claire
Elle tricote le temps indifférente et moud
Les graines de l’heure qui pour nous décompte
Sans savoir si demain, la mort que l’on affronte
Nous plongera dans la peur, ou bien le dégoût
Charles Baudelaire
Le Plaisir vaporeux fuira vers l'horizon
Ainsi qu'une sylphide au fond de la coulisse ;
Chaque instant te dévore un morceau du délice
A chaque homme accordé pour toute sa saison.
Claire
La trame de la vie est un fil qui s’étire
Jusqu’à cet infini que l’on ne connaît pas ;
Mais qu’on tissa d’amour, d’espoir et de sourire
Ou d’un cercle de peurs , sans l’ombre d’un compas.
Charles Baudelaire
Trois mille six cents fois par heure, la Seconde
Chuchote : Souviens-toi ! - Rapide, avec sa voix
D'insecte, Maintenant dit : Je suis Autrefois,
Et j'ai pompé ta vie avec ma trompe immonde !
Claire
Tu l’as gaspillée, sans savoir sa valeur
En oubliant hélas, qu’elle était précieuse
Ta vie, d’ici-bas dans la nuit silencieuse
Quand le sommeil fuyait, ton esprit ressasseur.
Charles Baudelaire
Remember ! Souviens-toi, prodigue ! Esto memor !
(Mon gosier de métal parle toutes les langues.)
Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues
Qu'il ne faut pas lâcher sans en extraire l'or !
Claire
Te rappelleras-tu lorsque la déchéance
Aura flétri ton corps, gommant le souvenir
Des visages aimés, que tu vois rajeunir
Au moment du trépas, dernière échéance
Charles Baudelaire
Souviens-toi que le Temps est un joueur avide
Qui gagne sans tricher, à tout coup ! c'est la loi.
Le jour décroît ; la nuit augmente, souviens-toi !
Le gouffre a toujours soif ; la clepsydre se vide.
Claire
Médite seulement à ces instants restant
A t’enivrer encor de la tendre présence
De celle ou de celui, qui depuis tout ce temps
Ne compte ses heures, ni cherche récompense
Charles Baudelaire
Tantôt sonnera l'heure où le divin Hasard,
Où l'auguste Vertu, ton épouse encor vierge,
Où le Repentir même (oh ! la dernière auberge !),
Où tout te dira : Meurs, vieux lâche ! il est trop tard ! 
Revenir en haut Aller en bas
Oiseau Lyre
Grimoirien
Grimoirien
Oiseau Lyre

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 195
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/06/2018

mon dialogue complice avec Baudelaire Empty
MessageSujet: Re: mon dialogue complice avec Baudelaire   mon dialogue complice avec Baudelaire Icon_minitimeVen 22 Nov 2019 - 9:41

Qui n'a rêvé un jour de pouvoir dialoguer avec Baudelaire ? 
Merci de tout coeur pour ce partage exquis offert à notre imaginaire !
Idéal pour bien débuter une journée de bureau :-)
Merci encore et mes sincères félicitations.
Amicalement,

Oiseau lyre

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

************************************
Alexandre, alias : Oiseau Lyre


mon dialogue complice avec Baudelaire Oiseau10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/155823967@N08
Surfeur
Modérateur
Modérateur
Surfeur

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 583
Age : 66
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/03/2016

mon dialogue complice avec Baudelaire Empty
MessageSujet: Re: mon dialogue complice avec Baudelaire   mon dialogue complice avec Baudelaire Icon_minitimeVen 22 Nov 2019 - 21:06

Un dialogue bien tourné
et pas si facile à faire !
Bravo Elysella
Amicalement

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Surfeur
Revenir en haut Aller en bas
 
mon dialogue complice avec Baudelaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cobert, Harold] Un hiver avec Baudelaire.
» Dialogue de sourd avec le Frankfurt
» Stickers géant avec Illustrator
» Différents objectifs avec ou sans MCON-40
» [AIDE] controler la musique avec un casque blutooth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: