Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Paradoxes

Aller en bas 
AuteurMessage
Surfeur
Modérateur
Modérateur
Surfeur

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 596
Age : 66
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/03/2016

Paradoxes Empty
MessageSujet: Paradoxes   Paradoxes Icon_minitimeJeu 14 Nov 2019 - 8:44

Paradoxes


Tout devient si compliqué dans la belle France
Que j'en perds mon latin, les pédales et l'entendement,
La doxa dominante nous demande tempérance
Dans nos propos sous peine d'emprisonnement
Ou d'amende a minima si par le propos on stimagtise,
De nouvelles règles apparaissent un peu étranges
Pouvant aussi générer du rire quelques crises
Pour le coup, dans ma pauvre tête, tout se mélange !


Un éditorialiste conta un jour l'histoire suivante :
Dans une boulangerie, il demanda « une tête-de-nègre »,
La pâtisserie bien connue qui, parfois, nous tente,
Non par la couleur mais par le goût loin d'être aigre,
La boulangère offusquée : Mais monsieur, prudence ! 
 Stoppez immédiatement, maintenant on dit « un merveilleux » 
S'il vous plaît, pardon, faites preuve de tempérance 
 Sous peine de blesser des gens pointilleux ,

 Mince alors ! répondit le client ; je suis au désespoir,
 Mais dites-moi chaque matin quand je me lève 
Je vais au café du coin et je demande « un p'tit noir »,
Pour le coup, je l'admets, je ne suis pas bon élève
Et figurez-vous que vers 10 h je demande « un p'tit blanc »
Je vous prends le pari que je n'aurai aucun reproche
Et que personne ne mettra de l'humanité au banc
Pour cette affaire de blanc façon gavroche,

Forcément dans la file d'attente, tout le monde souriait
Et notre éditorialiste d'alourdir son dossier
En ajoutant d'un air faussement niais
Et pour l'apéro « un p'tit jaune » c'est grossier ?
Et les clients de s'esclaffer et la malheureuse
Boulangère de sourire un peu gênée
Par la tournure de l'affaire pas très heureuse
Qui se terminait par un pied de nez,

C'est comme ça en France, attention au racisme,
On ne dit plus « avoir un nègre » en écriture
Prendre « un prête plume », évite le post colonialisme
et dans la foulée de passer pour une ordure
Et pourtant le football français nous explique Thuram
Est noyauté par le racisme alors que la majorité
Des joueurs sont noirs, un vrai drame !!
Mais alors en Afrique pas de blancs, joueurs noirs en totalité.....

C'est un peu raciste quand même !

C'est trop compliqué pour ma compréhension
P'têtre bien que la liberté d'expression......





Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Surfeur
Revenir en haut Aller en bas
ELYSELLA
Plume de Corail
Plume de Corail
ELYSELLA

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 161
Age : 80
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 23/10/2015

Paradoxes Empty
MessageSujet: Re: Paradoxes   Paradoxes Icon_minitimeMer 4 Déc 2019 - 7:53

Me suis délectée de tes paradoxes... c'est ainsi que l'on n'a plus la liberté de dire les choses.. technicien de surface, les non-voyants, etc...... cela ne change pas ce que les gens sont..... bonne journée l'ami
Revenir en haut Aller en bas
Grandin
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Grandin

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 18
Age : 65
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 01/12/2019

Paradoxes Empty
MessageSujet: Re: Paradoxes   Paradoxes Icon_minitimeJeu 5 Déc 2019 - 13:50

Bravo d'avoir ce courage de dire ou d'écrire de tels paradoxes. Mais je fus banni pour un texte dont voici un court extrait :

L'excès de compassion pour ceux venant de loin
Fait délaisser les gens qui souffrent à nos portes,
La distance n'étant critère du besoin
Pourquoi donc recueillir d'Afrique les cohortes ?


depuis j'évite un peu de telles vérités.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Paradoxes Empty
MessageSujet: Re: Paradoxes   Paradoxes Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Paradoxes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: