Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -30%
HAUCK Lit parapluie Dream N Play
Voir le deal
29.39 €

 

 dialoguedcomplice avec René Sully-Prudhomme

Aller en bas 
AuteurMessage
ELYSELLA
Plume de Corail
Plume de Corail
ELYSELLA

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 161
Age : 81
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 23/10/2015

dialoguedcomplice avec René Sully-Prudhomme Empty
MessageSujet: dialoguedcomplice avec René Sully-Prudhomme   dialoguedcomplice avec René Sully-Prudhomme Icon_minitimeSam 21 Sep 2019 - 14:00


Dialogue complice avec René Sully- Prudhomme



René-François Sully Prudhomme

Comme on voit les ramiers sevrés de leurs volières
Rapporter sans faillir, par les cieux infinis,
Un cher message aux mains qui leur sont familières,
Nos poèmes parfois nous reviennent bénis,
Chauds d'un accueil lointain d'âmes hospitalières.




Claire lys

Emu, l'échange alors se veut plus éloquent
Pour témoigner du bien fait par le commentaire
Qui expliqua l'impact d'un terme convaincant
Rendant plus clair le texte et ce qui a pu plaire
A ceux qui ont connu un récit confluent.




René-François Sully Prudhomme


Et quel triomphe alors ! Quelle félicité
Orgueilleuse, mais tendre et pure, nous inonde,
Quand répond à nos voix leur écho suscité,
Par delà le vulgaire, en l'invisible monde
Où les fiers et les doux se sont fait leur cité !





Claire lys

Car l'on oublie alors les injustes critiques
Qui nous ont fait parfois songer à renoncer 
Au plaisir de chercher les trames esthétiques
Des termes inconnus sans se faire annoncer
Car spontanés et vifs ils n'ont point de métrique.




René-François Sully Prudhomme


Et nous la méritons, cette ivresse suprême
Car si l'humanité tolère encor nos chants,
C'est que notre élégie est son propre poème,
Et que seuls nous savons, sur des rythmes touchants,
En lui parlant de nous lui parler d'elle-même.




Claire lys

Poètes vous savez combien en vous lisant
Nous découvrons parfois une phrase explicite
Qui nous offre la clé qui ira lors brisant
Le questionnement qui souvent sollicite
L'inconsciente peur de nos rêves d'enfant.



René-François Sully Prudhomme

Parfois un vers, complice intime, vient rouvrir
Quelque plaie où le feu désire qu'on l'attise ;
Parfois un mot, le nom de ce qui fait souffrir,
Tombe comme une larme à la place précise
Où le coeur méconnu l'attendait pour guérir.



Claire lys

La louange parfois parait conflictuelle,
Lorsque la jalousie en appauvrit l'élan
Et nous regrettons le temps ou confraternelle
La poésie était, loin de ce faux-semblant
De vaine flatterie, inutile et cruelle .
Revenir en haut Aller en bas
Surfeur1111
Modérateur
Modérateur
Surfeur1111

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 728
Age : 67
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/03/2016

dialoguedcomplice avec René Sully-Prudhomme Empty
MessageSujet: Re: dialoguedcomplice avec René Sully-Prudhomme   dialoguedcomplice avec René Sully-Prudhomme Icon_minitimeSam 21 Sep 2019 - 21:51

Le thème choisi par R. F Sully Prudhomme est d'une actualité étonnante et tu rebondis parfaitement.....J'ai ciblé ce quatrain tellement vrai pour la jalousie qui peut animer certain(es)....


Claire lys


La louange parfois parait conflictuelle,
Lorsque la jalousie en appauvrit l'élan
Et nous regrettons le temps ou confraternelle
La poésie était, loin de ce faux-semblant
De vaine flatterie, inutile et cruelle .

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Surfeur
Revenir en haut Aller en bas
 
dialoguedcomplice avec René Sully-Prudhomme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Télécharger Le Pacte (Seeking Justice) 2012 [DVDRIP MD][FR] (Avec Nicolas Cage)
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)
» [FREE] Destination finale 4 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: