Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Du sérieux en dérision

Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Hintermann
Grimoirien
Grimoirien
Caleb Hintermann

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 91
Age : 43
Localisation : Alès
Date d'inscription : 03/08/2015

Du sérieux en dérision Empty
MessageSujet: Du sérieux en dérision   Du sérieux en dérision Icon_minitimeVen 22 Mar 2019 - 10:11

Bien des choses en dérision

Tous courons à notre perte,
Pas d'odeur de sainteté,
Une humeur de pomme verte
Pour tous ceux qui croient d'aimer...

Le noir est noir on le dit,
Le noir est noir au mieux gris.
Tous courons à notre perte
pour une pomme un peu verte.

Tu crois d'aimé, poil-au-nez !
Aussi tous, viendez ! Viendez !
Croquer dans la pomme verte,
Au cru poison, pure perte.

Tu y crus, à Grise-Neige ?
Mais la tej ! La-tej-donc !
Mais sniffe-la-donc sans gêne !
Poil-au-pied, avec un jonc !

Poil-au-pied, nous courons.
Fol espoir de sainteté !
Tous courons en pure perte
Pour si peu qu'on croie d'aimer.

Vilain poison, croupe offerte
Verte-Neige t'a fait sniffer.
Il t'eût fallu la jeter !
Croupe offerte sous le nez !

Ton fascinus, poil-à-l'anus !
Range-le, le dérange plus !
Tu auras bien cru d'aimer,
L'amer poison, poil-au-fion !  

Le bien vrai : tout se dilue.
Des p’tits trucs éparpillés.
Cherche-tu ? Poil-au-tus :
A bien tous les arranger ?

Espère-donc pour espérer !
Que demain espèreras :
Telle est foi qu'il faut d'aimer.
Rase-le, ton poil au bras.

Te voici, le poil rasé
En humeur de sainteté.
Plus d'odeur de pomme verte,
Plus non plus de croupe offerte !

Les p’tits trucs bien arrangés :
Cherche-donc, concentre-toi !
Blanche-Neige dérangée ;
Croupe offerte, poil-au-doigt !

Plus de poison à foison.
Tu médites sans toison ;
Ton fascinus  bien rangé,
Pas d'autre espoir qu'espérer...

Ainsi la vie continue,
L'existence mise à nu :
Nue comme Grise-Neige,
Grise-Neige, qui l'eût cru ?

Maintenant, elle pue du cul !
Ainsi, toi, tu sais d'aimer :
-L'existence mise à nu :
Telle est la continuité !

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Qu'est-ce que la poésie ? Une pensée dans une image. (Goethe)

Sommaire Grimoire
Revenir en haut Aller en bas
 
Du sérieux en dérision
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» auto dérision
» Recherche sites sérieux
» On est trop sérieux, quand on a dix-sept ans !
» On n'est pas sérieux quand on a 17 ans (mercredi 4 Mai)
» Le mystérieux carnet de Gaston

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Caleb Hintermann-
Sauter vers: