Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans l’âtre de mes jours

Aller en bas 
AuteurMessage
Alain Girard
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 205
Age : 65
Localisation : 77 France
Date d'inscription : 17/07/2017

MessageSujet: Dans l’âtre de mes jours   Sam 17 Mar 2018 - 20:53

Dans l’âtre de mes jours


Le silence a pris feu dans l’âtre de mes jours,
Singulier, nonchalant comme un ancien amour
Et que jamais la vie ne dénoue de ses liens,
Et songe ma rêvance aux murs inhabités
Parmi les faux-semblants le cœur reste hébété
Telle l’âme des mots qui ne trouva le sien !

Puisqu’il a fait si froid au lieu de l’amertume,
De la Montagne fière à la Mer – son écume -
Et sous le grand soleil l’éconduit de l’histoire
Où l’on avait sa vie au gré d’une écritoire,
Avec un vieux regard l’horizon devient vieux
Et l’on cherche à ouvrir le doux chemins des Cieux !

C’est un petit soleil et qui ombre la route
A l’orée des forêts le sentier et son doute
En chaque mot pensé l’étoile se confond,
En chaque Poésie s’indivise le temps
Et l’on va sa demeure immuable en l’instant
Quand le gouffre d’aimer est – à jamais – profond !

De la beauté du ciel s’insurge l’innommé,
Ces choses, d’ici-bas, que l’on a essaimées
Pour le rien d’un vouloir, d’un absurde éconduit
Et qui mélange hier aux restes d’aujourd’hui !
C’est ainsi regarder son ombre dans le soir
Lorsque l’on n’a de peine et plus aucun espoir !

Le silence a pris feu dans l’âtre de mes jours,
Singulier, nonchalant comme un ancien amour
Et que jamais la vie ne dénoue de ses liens,
Et songe ma rêvance aux murs inhabités
Parmi les faux-semblants le cœur reste hébété
Telle l’âme des mots qui ne trouva le sien !



Alain Girard

Le 17 03 2018

Copyright. Tous Droits Réservés.


 



Revenir en haut Aller en bas
Roger Massé
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 2158
Age : 86
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Dans l’âtre de mes jours   Mar 20 Mar 2018 - 10:20

Superbe, Alain !

Amitiés.

Roger.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Roger MASSÉ
Revenir en haut Aller en bas
LaFilleAuxPaquerettes
Nouvelle plume
Nouvelle plume


Féminin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 34
Age : 18
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: Dans l’âtre de mes jours   Sam 7 Avr 2018 - 20:14

Votre poème est extrêmement bien composé, il m'a incitée à venir regarder ce forum de plus près !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l’âtre de mes jours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l’âtre de mes jours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la Liberté dans notre vie de tout les jours
» Dans votre vie de tout les jours, vous arrives t`il d`être jaloux de votre prochain ?
» [AIDE]HTC Trophy SFR neuf : "planté"
» En route, dans moins d'une dizaine de jours ouverture des Jeux Olympiques de Londres 2012, la place des montres?
» Et si je vous donnais la possibilitée de vous défouler contre une personne qui vous fait c... dans la vie de tout les jours, vous lui diriez quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: