Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie est insolente

Aller en bas 
AuteurMessage
ELYSELLA
Plume de Corail
Plume de Corail
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 109
Age : 78
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 23/10/2015

MessageSujet: La vie est insolente   Ven 2 Mar 2018 - 11:14


 

La vie est insolente
 
Les grands arbres tordus, ressemblaient au plafond
D'antiques prieurés que le vent fou éventre,
Et qui laissent passer un soleil de miel blond.
 
J'avançais cœur battant, une boule au bas-ventre,
Effrayée soudain par le silence lourd,
Comme si le démon me guettait dans son antre.
 
Je voulais avancer, mais mon corps bien trop gourd
Semblait ne pas vouloir m'arracher à la terre;
J'essayais de crier, mais mon cri était sourd.
 
De verdâtres lichens et des tiges de lierre,
Et toiles d'aragnes obstruaient le chemin,
Qui amenait tout droit à un vieux cimetière.
 
Je serrais dans mes doigts un ôcre parchemin,
Sur lequel s'étalait, en signes concentriques,
De fins dessins écrits avec du sang carmin.
 
J'avais l'inné savoir qu'ont les khabalistiques,
De cacher bien secret aux communs des mortels,
Leurs fatals lendemains, bien trop catastrophiques.
 
Un soleil aveuglant, venu d'un humble autel,
Eclaira tout à coup d'une lueur ardente,
La forêt alentour et j'entendis l'appel.
 
Claire réveilles-toi, la vie est insolente,
Elle te redonne enfin le droit de commencer,
A vivre un bel amour d'une façon fervente.
 
Le passé à présent ne peut influencer.
Revenir en haut Aller en bas
 
La vie est insolente
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La rivière insolente
» "Oh ! L'insolente nation ! ..."
» l'insolente...
» [Jennifer Ashley] Les Exilés d'Austin, Tome 1 : Insolente Créature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Clairelyse-
Sauter vers: