Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Sombrer

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
FRANIE alias : Assoula
Grimoirien
Grimoirien
FRANIE alias : Assoula

Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Balance Chat
Nombre de messages : 158
Age : 46
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/12/2016

Sombrer Empty
MessageSujet: Sombrer   Sombrer EmptyVen 5 Jan 2018 - 10:50

Il est quatre heures du matin

Le visage enfui entre mes mains

J'implore Dieu

de m'accueillir dans les cieux



Chaque jour je m'enfonce un peu

chaque matin, au ciel je lève les yeux

Je mer lève pour vivre

Le soir souvent, je suis ivre



Ma mémoire me fait mal

encore et encore les images défilent

Alors mon cœur s'emballe

Les larmes glissent ente mes cils



Devenu fragile comme du cristal

Mon cœur se meurt au fil des jours

Chaque instant, intensifie la douleur

détresse et regret lui rongent les contours



Comment continuer à vivre

Quand on a plus le gout à rien

Le soir, de vin on s'enivre

Cette vie ne ressemble plus à rien



On cache la douleur

On étouffe ses pleurs

Habillée, maquillée....

Cette façade où rien ne parait...



Mais quand vient la douleur

Quand la tristesse et la rage me déchirent

Je cherche l’éternelle blancheur

Pour un dernier soupîr

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
FRANIE alias : Assoula

Grimoire De FRANIE alias : Assoula
Revenir en haut Aller en bas
http://chezassoulawarda.canalblog.com/
Tigresse
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
Tigresse

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 3011
Age : 71
Localisation : dans la maison de Chis
Date d'inscription : 18/10/2005

Sombrer Empty
MessageSujet: Re: Sombrer   Sombrer EmptyVen 5 Jan 2018 - 15:31

Je souhaite que l'an 2018 t'apporte un peu plus de bons jours que 2017, juste pour que le moral remonte et que tu puisses colorer un peu le gris tes vers au fil du coeur...
même triste J'aime ce que t'as é juste envie de lire plus coloré tes prochains Bec Gros Bisou

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

*****************************
Bonjour  Invité  Rire
Revenir en haut Aller en bas
 
Sombrer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: FRANIE alias : Assoula-
Sauter vers: