Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 les froids de la nuit

Aller en bas 
AuteurMessage
ventpre
Grimoirien
Grimoirien
ventpre

Masculin
Taureau Coq
Nombre de messages : 909
Age : 74
Localisation : Saintes. France
Date d'inscription : 17/11/2015

les froids de la nuit Empty
MessageSujet: les froids de la nuit   les froids de la nuit Icon_minitimeMar 25 Avr 2017 - 17:13

" Les froids de la nuit "

 

 

 

 

Nos rêves solitaires

aux regards confus

s'arrachent sans douceur

de leur roncier de glace.

 

 

Ma peau dans cet hiver

givre sous les baisers,

désunissant nos gestes

en d'hostiles atteintes.

 

 

Nos cœurs en congères

à grands coups de griffures,

cherchent un dénouement

dans l'éclat des brisures.

 

 

Mes mains dans cet enfer ,

marquées de nos insultes

scarifient les revers

de croyances occultes.

 

 

Là saignent en silences

bien trop de nuits blessées

par des refus d'urgence

aux sanglots lacérés.

 

 

Puis, des images meurent

dans le froid des mémoires,

dans le froid de l'histoire

où seul, je demeure.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
SOMMAIRE DU GRIMOIRE DE VENTPRE
Ventpré
Revenir en haut Aller en bas
 
les froids de la nuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Photos de nuit
» René Barjavel , La nuit des temps
» [Collection] Pour lire la nuit(Lutécia Editions à Lyon)
» Bonjour les visiteurs de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: