Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Hymne à la Nuit

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc
Grimoirien
Grimoirien
Marc

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 147
Age : 28
Date d'inscription : 21/05/2010

Hymne à la Nuit Empty
MessageSujet: Hymne à la Nuit   Hymne à la Nuit Icon_minitimeJeu 5 Jan 2017 - 11:52

Après une longue période d'errance et d'égarements, je reviens vers vous avec un chant nouveau:

Telle l’ombre du naufragé qui contemple, enveloppée des ténèbres océanes, l’évanouissement des contrées du levant, et voit une nouvelle fois les champs célestes parsemés de vives cendres incandescentes, j’assistais à l’engloutissement des royaumes du jour et à l’éclosion de mes visions.

Déjà, la multitude s’enfermait dans ses tours funèbres, fuyant les noirs habits de l’inconnu. Les vieilles superstitions renaissaient, sous les vains auspices d’un lampadaire. Mais la symphonie du silence poursuivait sa marche éternelle, calme et immuable, enlaçant sereinement monts et forêts, mers et déserts, la main tremblante des usines et le front des châteaux altiers.

Ainsi, dans le perpétuel cycle de tes courbes, Ô Nuit, tu tisses sans relâche la toile de l’harmonie. En ton sein, le laurier et le roseau échappent au culte de la vanité, or et fange partagent leur gloire d’un même éclat. Des profondeurs infinies de tes lèvres surgit le souffle pacificateur, grand bâtisseur de mélancolie. L’architecture du rêve remplace la tempête des monuments embrasés.

Ô frères, ne cherchez pas le réconfort dans la pierre du caveau ! La lumière se charge déjà de vous rappeler les mesures de votre tombeau ! Le temps viendra où le socle d’un sarcophage sera votre unique horizon. Laissez donc cet ouvrage à l’infatigable embaumeur et, pour le moment, venez vous fondre dans l’étreinte consolatrice de la Nuit !   

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Marc, alias : Le vicomte de Montalautré


Dernière édition par Marc le Jeu 5 Jan 2017 - 14:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atsen
Plume de Corail
Plume de Corail
Atsen

Masculin
Capricorne Coq
Nombre de messages : 191
Age : 25
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 23/12/2012

Hymne à la Nuit Empty
MessageSujet: Re: Hymne à la Nuit   Hymne à la Nuit Icon_minitimeJeu 5 Jan 2017 - 12:35

J'aime beaucoup cette approche de la nuit
Une nuit qui n'est pas qu'une période de la journée mais une atmosphère palpable, une toile, un souffle, une présence, un filtre ignorant les représentations sociales et une alternative au repos éternel.
Merci du partage,
Atsen
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Grimoirien
Grimoirien
Marc

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 147
Age : 28
Date d'inscription : 21/05/2010

Hymne à la Nuit Empty
MessageSujet: Re: Hymne à la Nuit   Hymne à la Nuit Icon_minitimeJeu 5 Jan 2017 - 14:21

Merci à toi pour cette lecture Atsen  Sourire

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Marc, alias : Le vicomte de Montalautré
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hymne à la Nuit Empty
MessageSujet: Re: Hymne à la Nuit   Hymne à la Nuit Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Hymne à la Nuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» hymne du chat- foin
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Photos de nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Marc-
Sauter vers: