Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Matin en Caroline du Sud

Aller en bas 
AuteurMessage
Pascal9
Grimoirien
Grimoirien
Pascal9

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 94
Age : 59
Localisation : Flandre
Date d'inscription : 08/04/2005

Matin en Caroline du Sud Empty
MessageSujet: Matin en Caroline du Sud   Matin en Caroline du Sud Icon_minitimeDim 15 Oct 2006 - 16:06

Matin en Caroline du Sud.



Le jour safran s’est amarré
au ciel écru, immense et cristallin,
ombres, terrasses, solitude et déjà…
Quand la brise montante
digère son potage de brumes maritimes
c’est Hopper qu’à cette heure je regarde
et pour lui c’est la vie du matin
qui exaspère les éclairages.

Je découvre les prairies infinies,
Leurs ondulations lascives…
Mais… Si je décris
ce moment dérisoire…
C’est Hopper que je trahis…
Et les mots minuscules s’effacent lentement,
traces superflues…

Le soleil délavé s’est accroché trop vite
Au ciel dépeuplé, étrange et fascinant.
Robe rouge… Véranda… L’attente… Et pourtant,
Quand la lumière ardente
avale la palette d’espérances inutiles.
C’est Hopper qu’à l’instant je contemple
Et pour lui c’est le plan de la toile
qui invente les espaces.

Que ces mots inutiles
S’effacent prestement
Traces superflues…

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
"La seule arme que je tolère, c'est le tire-bouchon"
Jean Carmet
Revenir en haut Aller en bas
http://metamorphause.free.fr/pascal.html
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8786
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Matin en Caroline du Sud Empty
MessageSujet: Re: Matin en Caroline du Sud   Matin en Caroline du Sud Icon_minitimeLun 16 Oct 2006 - 11:09

Si cette image vous appartient et que vous ne souhaitez pas la voir editée ici, prévenez nous, merci.

Matin en Caroline du Sud 5513

S'il s'agit d'Edward Hopper dont tu parles, je comprends parfaitement tes émotions.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Matin en Caroline du Sud Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
Matin en Caroline du Sud
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matin en Caroline du Sud
» ta voiture ne démarre pas le matin,, reste cool!!!
» UNE PETITE POUR LE MATIN
» La chanson de Caroline Baldwin
» Matin gris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Pascal9-
Sauter vers: