Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD 1080p/30ips
59.91 € 99.99 €
Voir le deal

 

 L'usine

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Féra
Grimoirien
Grimoirien
Féra

Féminin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 516
Age : 42
Localisation : Uckange(57)
Date d'inscription : 19/09/2006

L'usine Empty
MessageSujet: L'usine   L'usine Icon_minitimeLun 9 Oct 2006 - 23:36

L'usine Demantelement


L’usine


Pourquoi ceux-ci ont t’ils décidés ta fin !
Rageuse, orgueilleuse, prometteuse et si brave
Tu te défaisais dans la plaine l’air grave
Des cyclones répétés aux souffles malsains
¤
Ces Enfants serrés contre toi
Ingénieurs, employés, soudeurs et balayeurs
Participaient efficaces au ballet de ton labeur
Exécutant la dure tâche dans une pleine joie
¤
Enfants épris à la passion de ton haut toit
Recueillant la souffrance de leur sang versé
Dans un dur travail affilié à la noble rentabilité
Face à des dirigeants morfals de mal sans émoi
¤
Enfants ravis, conscients de cette voix
Qui rejettent sages d’un cerveau la pensée
De ceux qui voudraient te voir dans l’instant offensée
Par un privilège de leur orgueil ancré dans leur moi
¤
Enfants plus attentifs à ta ruineuse croix
S’inquiétant courroucés de ce mal entamé
Quand ils voulurent te voir mise redressée
Sans même un diagnostic de vrai bonne foi
¤
Enfants inquiets, calmés par ton choix
Redoublant leurs gestes au poste endiablé
Pour t’insuffler perspicaces une force dévouée
Ils voulaient t’éviter une mort dans l’effroi
¤¤
Enfants attristés, mystifiés par ton renvoi
Pleurant l’atrocité de ta mort consommée
Quand se rappel le passé de ta prospérité
Qui leurs soutirent les remords de leur bel espoir
*
Oh toi ! Ma nourricière usine ils t’ont crucifiée
Au temple intransigeant de la justice des rois
Nous laissant pauvre orphelin d’un travail assuré
Ils bouffent là, le bénéfice de notre volonté sans voix.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Cliquez sur mon grimoire,
Mes poèmes sont là !
L'usine Grimoi10
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8999
Age : 69
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

L'usine Empty
MessageSujet: Re: L'usine   L'usine Icon_minitimeMar 10 Oct 2006 - 18:01

Ton poème me fait penser au démantèlement des fosses. J'ai donc inséré l'image de celui de la fosse 2bis à Dourges. L'avenir des bassins miniers passe aujourd'hui par l'aménagement du territoire. Les communes n'épargnent pas leurs efforts. Certaines sont pressées de tourner la page.
Il n'y a que les poètes pour mettre des mots sur les traces de ceux qui ont construit notre patrimoine. Pour que l'on n'oublie pas. Je suis fier de ton poème sur nos pages.
Merci Féra. Bisous^^

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
L'usine Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
L'usine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: