Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Partagez
 

 Le militant

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Pauvremiche
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jean Pauvremiche

Masculin
Lion Cochon
Nombre de messages : 45
Age : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/04/2015

Le militant Empty
MessageSujet: Le militant   Le militant Icon_minitimeMer 1 Juin 2016 - 16:56

Il se nourrit de discours
Il s'abreuve de mensonges
Quand on l'appelle il accourt
Aucun doute ne le ronge
Il continue son chemin
En suivant les baratins
Il pense qu'il est le temps
De devenir un militant
Ses idées se sont forgé's
Dans les pages d'un programme
Si c'est donc ça s'engager
Je préfèr' jouer aux dames
Il adule ses élus
Aux meetings il est goulu
Il les dévore des yeux
C'est un glouton si on veut

Sa famille est politique
Le reste n'est que foutaise
Il devient peu sympathique
Quand on critique ses thèses
« Moi, je, personnellement,
Je pense que toi tu mens
Écoute-moi j'ai raison
Je refais mon oraison »

De couleur son oriflamm'
Rouge, rose ou bien en bleu
Il suit sur le macadam
Son candidat fabuleux
Son héros il a un nom
Sarkozy ou Mélenchon
Bonaparte ou bien Le Pen
Peu importe la gangrène

Lèche-cul, c'est évident,
Du derrièr' des députés
Mais il vous montre les dents
Si vous êtes syndiqués
Dans un autre syndicat
Ou bien alors dans le cas
Où vous êtes partisan
Dans un troupeau différent

Mais de ces gens, les meilleurs
Ce sont les caméléons
Qui échangent leur couleur
Quand on change de saison
Même chez les militants
Ils s'en vont vers d'autre camps
J'ai quelques noms sur ma liste
De tous ces opportunistes

Tous les cinq ans au printemps
Je me sirote une bière
J'entends les cris militants
Entassés en bétaillère
Et du haut de mon balcon
Je vois défilé les cons
Je remue mon drapeau blanc
Ou le noir de temps en temps

Chacun comble ses envi's
Avec les moyens du bord
Si la carte, à votre avis,
Est le meilleur passeport
Vers le bonheur, prenez la
Ça ne dérange pas
Mais par pitié en silence
Gueulez votre appartenance
Mais par pitié en silence
Gueulez votre appartenance
Revenir en haut Aller en bas
 
Le militant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Al Kataëb Al Lubnaniyya , Liban milieu des années 70....
» L'ULM du militant anti François Hollande se plante en bord de piste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: