Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 La fée qui se croyait un éléphant

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre de Cœur
Plume de Bois
Plume de Bois
Pierre de Cœur

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 87
Age : 66
Localisation : Séville, Espagne
Date d'inscription : 26/03/2014

La fée qui se croyait un éléphant Empty
MessageSujet: La fée qui se croyait un éléphant   La fée qui se croyait un éléphant Icon_minitimeDim 16 Aoû 2015 - 7:01

La fée qui se croyait un éléphant

Il était une fois, il était une fée
Qui se croyait un éléphant lourd et pesant :
Fine telle filante étoile de Céphée
Sur la pointe des pieds et tout en bienfaisant
Vivait avec tracas ma fadette gaffée.

Sans abri ni trésor, tu loges étouffée
Dans la grotte d’un ogre épais et malplaisant,
Pour pouvoir subsister quand il sera gisant,
Tu le soignes et sers sous son joug t’écrasant
Comme mon Eurydice en attente d’Orphée.

Depuis notre rencontre, éphémère détour,
Avec chaque soupir sans vouloir tu cisèles
Au plus profond de moi le plus puissant des zèles
Pour chanter ta bonté jusqu’à mon dernier jour.

Car pour pouvoir voler vers la vie et l’amour 
Tu dois t’épanouir et déployer tes ailes.
Revenir en haut Aller en bas
http://bitiji.org/pierredecoeur/
 
La fée qui se croyait un éléphant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tel est pris qui croyait prendre
» La mort du pantin qui croyait à la bobine (fable)
» LA FILLE QUI NE CROYAIT PAS AUX MIRACLES de Wendy Wunder
» Résultat de combat et prise de flan
» Dumbo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques :: Les Sonnets Irréguliers-
Sauter vers: