Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 A Cernunnos

Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Hintermann
Grimoirien
Grimoirien
Caleb Hintermann

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 90
Age : 43
Localisation : Alès
Date d'inscription : 03/08/2015

A Cernunnos Empty
MessageSujet: A Cernunnos   A Cernunnos Icon_minitimeLun 3 Aoû 2015 - 9:48

Cernunnos



Tu voulus la duper, la Bête : Cernunnos !
Par ton condemnement du vrai, tu t’insultas !
Tu te voyais déjà conquérant le cosmos ;
Mais l’ordre naturel te force à rester bas.

Dans la strate d’Hadès ? L’Atlantide engloutie ;
Non que celles et ceux qui la faisaient matière
Eussent été plus humains, mourant même manière !
Leur étincelle vraie ? Quelle forfanterie !

Toi créature obtuse, tu vis dans ta caverne :
Les tiens, l’on sait qu’ils sont déjà dégénérés ;
Ne dis jamais combien la vie t’a malmené :

Te flattant pour le « Bien » à forclore l’osmose.
Tu heurtes l’harmonie du haut de ta psychose.
Tu ne blesses que toi : Cernunnos te gouverne !

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Qu'est-ce que la poésie ? Une pensée dans une image. (Goethe)

Sommaire Grimoire
Revenir en haut Aller en bas
 
A Cernunnos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Esprits de la Nature au 21èm siècle (dossier explosif!)
» en direct de l'atelier (enfin de mon foutoire....)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Caleb Hintermann-
Sauter vers: