Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Dans leurs regard navrés...

Aller en bas 
AuteurMessage
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
Goebel Jeannie 1946-2017

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Nombre de messages : 2107
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

Dans leurs regard navrés... Empty
MessageSujet: Dans leurs regard navrés...   Dans leurs regard navrés... EmptyLun 15 Juin 2015 - 17:24

Il était le berger ; quand les étés s'allongent,
En gardant les moutons il parlait aux oiseaux,
Aux arbres et aux fleurs, parfois même aux ruisseaux,
Son cœur dans les forêts et ses yeux dans le songe,

Et des saisons d'avant il contait les histoires
De montagnes et de vents, et les enfants l'aimaient,
Il vivait simplement sans déranger jamais,
Pour l'étoile il chantait quand la nuit se fait noire.

Mais son bonheur serein dérangeait l'entourage,
Qui l'accusa un jour des plus sombres travers,
On l'exila alors vers des ailleurs moins verts,
Où se perdit son pas en son pauvre sillage...

Aujourd'hui des enfants, on a brisé la trêve,
Ils ne comprennent pas tout ce qu'on leur a dit,
Mais cherchent leur ami, celui qu'on a maudit,
Dans leurs regards navrés, il n'y a plus de rêves.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
 
Dans leurs regard navrés...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans le regard de l'autre
» Y EN A MARRE DE LEURS GUERRES
» Le paradis et leurs indiens
» Les ventriloques et leurs marionnettes
» Un sourire au fond de leurs yeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: LES GRIMOIRES DES MEMBRES DÉCÉDÉS :: Goebel Jeannie 1946-2017-
Sauter vers: