Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-71%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans-fil Samsung EP-PN920 – Noir (Via ODR 20€)
8 € 28 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon

Aller en bas 
AuteurMessage
LKazan
Grimoirien
Grimoirien
LKazan

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 280
Age : 78
Localisation : Bruges
Date d'inscription : 19/10/2014

Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Empty
MessageSujet: Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon   Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Icon_minitimeSam 13 Juin 2015 - 19:57

Louis Aragon (1897-1982)


Un extrait de ce poème fut repris par Léo Ferré sous le titre « Elsa » dans son album consacré à Aragon en 1961 :







Mon Dieu jusqu'au dernier moment


Mon Dieu jusqu'au dernier moment
Avec ce cœur débile et blême
Quand on est l'ombre de soi-même
Comment se pourrait-il comment
Comment se pourrait-il qu'on aime
Ou comment nommer ce tourment

Suffit-il donc que tu paraisses
De l’air que te fait rattachant
Tes cheveux ce geste touchant
Que je renaisse et reconnaisse
Un monde habité par le chant
Elsa mon amour ma jeunesse

Eau forte et douce comme un vin
Pareille au soleil des fenêtres
Tu me rends la caresse d’être
Tu me rends la soif et la faim
De vivre encore et de connaître
Notre histoire jusqu’à la fin

C’est miracle que d’être ensemble
Que la lumière sur ta joue
Qu’autour de toi le vent se joue
Toujours si je te vois, je tremble
Comme à son premier rendez-vous
Un jeune homme qui me ressemble

M’habituer m’habituer
Si je ne le puis qu’on me blâme
Peut-on s’habituer aux flammes
Elles vous ont avant tué
Ah crevez les yeux de l’âme
S’ils s’habituaient aux nuées

Pour la première fois ta bouche
Pour la première fois ta voix
D’une aile à la cime des bois
L’arbre frémit jusqu’à la souche
C’est toujours la première fois
Quand ta robe en passant me touche

Prends ce fruit lourd et palpitant
Jettes-en la moitié véreuse
Tu peux mordre la part heureuse
Trente ans perdus et puis trente ans
Au moins que ta morsure creuse
C’est ma vie et je te la rends

Ma vie en vérité commence
Le jour où je t’ai rencontrée
Toi dont les bras ont su barrer
Sa route atroce à ma démence
Et qui m’a montré la contrée
Que la bonté seule ensemence

Tu vins au cœur du désarroi
Pour chasser les mauvaises fièvres
Et j’ai flambé comme un genièvre
A la Noël entre tes doigts
Je suis né vraiment de ta lèvre
Ma vie est à partir de toi

(L'amour qui n'est pas un mot, Le roman inachevé, 1956)

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
L.Kazan ** Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Grimoi10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Empty
MessageSujet: Re: Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon   Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Icon_minitimeSam 13 Juin 2015 - 20:40

Merci LKazan pour ce post édifiant!

La Poésie d'Aragon c'est plus que La Poésie...
C'est un Autre Monde... Comme l'a compris Ferrat!

Quant à Léo, c'est Beethoven qui mit des vers
sur sa musique!

J'ai vu Léo sur scène dans ma jeunesse,
dirigeant un orchestre symphonique en
chantant: "Il n'y a plus rien"

C'est ainsi que j'ai appris que La Poésie
est sans frontière!
et que: "Where words fail music speaks!"

"Là où les Mots se taisent, la Musique parle!"

Merci

Alain Girard
Revenir en haut Aller en bas
LKazan
Grimoirien
Grimoirien
LKazan

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 280
Age : 78
Localisation : Bruges
Date d'inscription : 19/10/2014

Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Empty
MessageSujet: Re: Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon   Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Icon_minitimeSam 13 Juin 2015 - 21:14

Merci à toi, Alain !
La belle poésie n'est-elle pas une invite à la guitare, au luth ou au piano ?
Quand les mots et la musique se complètent...

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
L.Kazan ** Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Grimoi10
Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
Goebel Jeannie 1946-2017

Féminin
Nombre de messages : 2108
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Empty
MessageSujet: Re: Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon   Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Icon_minitimeSam 13 Juin 2015 - 21:57

Bonsoir Lucien,

Un poème d'amour indémodable fort bien interprété et dont le dernier vers est particulièrement émouvant :
"Ma vie est à partir de toi".

Amitiés
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Empty
MessageSujet: Re: Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon   Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Icon_minitimeSam 13 Juin 2015 - 22:37

@LKazan a écrit:
Merci à toi, Alain !
La belle poésie n'est-elle pas une invite à la guitare, au luth ou au piano ?
Quand les mots et la musique se complètent...

En effet LKazan la Poésie est une invite à la guitare classique dont l'ancêtre
fut le luth et le clavecin...
Bien des morceaux de guitares classique ont été transcrits du Luth
et du clavecin...
Il fut même une époque où l'on censurait la guitare classique
n'étant pas reconnue comme instrument classique puisque n'existant
qu'au travers du flamenco...
Ma mère (guitariste classique) m'expliquait que lorsque qu'elle se présentait
dans un cabaret musicale dans les années 50, le publique s'enflammait
pour le flamenco et que lorsqu'elle arrivait derrière avec un morceau classique
personne ne l'écoutait. Pourtant elle était premier prix du conservatoire de Paris
en 1947, à vingt ans, et première guitare d'un orchestre dirigé par Madame
Ricadama Torrez, Le mandoline club de Paris...

Ainsi, j'ai compris la musique des Mots au travers des maux de la musique!

Mais aujourd'hui la Guitare classique est reconnue sur la place publique...
Pour autant j'aime beaucoup le flamenco!

Amitiés

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Empty
MessageSujet: Re: Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon   Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon Dieu jusqu'au dernier moment - Louis Aragon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MU] Le Dernier exorcisme [DVDRiP]
» [MU] AO, le dernier Néandertal [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les textes d'Auteurs connus-
Sauter vers: