Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -30%
Nike Court Royale 2 Mid
Voir le deal
48.97 €

 

 Nostalgie

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrii3l
Grimoirien
Grimoirien
Gabrii3l

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 53
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/03/2012

Nostalgie Empty
MessageSujet: Nostalgie   Nostalgie Icon_minitimeDim 10 Mai 2015 - 23:37

Quand je repense à hier soir,
Je nous revois là, tout les deux.
Assis au bord de ce trottoir,
On partageait un rire chaleureux.
On ne savais pas ce qu'on voulait,
Mais on savait ce qu'on ne voulait pas.
Alors le vent nous portait...
Dans tout ces magnifiques endroits.
Mais quelle beauté de ce monde
Peu t'il valoir le coup d'être vécu sans toi ?
Depuis que t'es plus là je vagabonde
Par ci par là
Mais où que je sois
C'est vrai que c'est parfois long de vivre sans toit.
Un jour je m'achèterai une maison à moi
Mais toi, tu n'y sera pas.
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8987
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Nostalgie Empty
MessageSujet: Re: Nostalgie   Nostalgie Icon_minitimeLun 11 Mai 2015 - 7:38

Il ne faudrait pas se détruire
À vivre dans les temps d'avant
Il faudrait mieux tout reconstruire
Sur d'autres bases que le tourment

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Nostalgie Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...


Dernière édition par sandipoete le Lun 11 Mai 2015 - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Gabrii3l
Grimoirien
Grimoirien
Gabrii3l

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 53
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/03/2012

Nostalgie Empty
MessageSujet: Re: Nostalgie   Nostalgie Icon_minitimeLun 11 Mai 2015 - 12:52

C'est bien vrai mais souvent la nostalgie revient de nul part, il lui suffit d'un instant d’inattention

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
---------------------------------------
#MonGrimoire : => (ici) <=

"Il pleure dans mon cœur, comme il pleut sur la ville." #Paul Verlaine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nostalgie Empty
MessageSujet: Re: Nostalgie   Nostalgie Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nostalgie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Textes en attente de Grimoire-
Sauter vers: