Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Le printemps du ruisseau

Aller en bas 
AuteurMessage
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
Goebel Jeannie 1946-2017

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Nombre de messages : 2107
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

Le printemps du ruisseau Empty
MessageSujet: Le printemps du ruisseau   Le printemps du ruisseau EmptyMer 15 Avr 2015 - 11:18

Près du petit ruisseau, je suis allée m"assoir
Pour l'écouter chanter sa joyeuse romance,
Car la glace a fondu, il est libre ce soir,
Et gazouille serein sa tendre délivrance.

Les neiges des sommets ne le font plus blêmir,
Le printemps lui sourit avec les marguerites,
Et l'air pur et léger, qu'on n'entend plus gémir,
Caresse son rivage, murmurant une invite.

Pour aller se mirer sur le bord de ses eaux,
Les gentianes éclatent le bleu de leurs pétales,
Les narcisses s'étoilent, écoutent les oiseaux
Venus participer à cette gaie chorale.

Dans le crépuscule, le soleil qui s'endort,
Dans un ultime hommage, dépose sur ses ondes,
Son dernier flamboiement en dansants reflets d'or,
Qui font bondir de joie son âme vagabonde.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
 
Le printemps du ruisseau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le ruisseau de montagne
» Au ruisseau du monde
» Le ruisseau que l'on aimait suivre
» Le flux moiré du ruisseau
» C'est le printemps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: LES GRIMOIRES DES MEMBRES DÉCÉDÉS :: Goebel Jeannie 1946-2017-
Sauter vers: