Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Si...

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
Goebel Jeannie 1946-2017

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Nombre de messages : 2107
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

Si... Empty
MessageSujet: Si...   Si... EmptyVen 20 Mar 2015 - 17:04

Si parfois je gémis, que mon regard se voile,
Que la Tramontane déforme ma chanson,
Si par le soir dansant, quelque soupir s'étoile,
Ecoutez bien la brise... elle emprunte mes sons.

Si vous voyez parfois l'ombre sur mon visage,
Sachez que c'est la nuit qui vient ternir mon front,
Si de ma paupière, s'échappe quelque orage,
Pensez donc que la pluie veut me faire un affront.

Si dans le soir qui tombe, croyez m'entendre geindre,
Ecoutez donc le vent, c'est lui qui fait le fou.
Si mon sourire luit, que rien ne peut l'éteindre,
Sachez que le soleil l'a allumé pour vous.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017


Dernière édition par Goebel Jeannie le Dim 29 Mar 2015 - 21:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptyVen 20 Mar 2015 - 17:30

C'est beau ! 
Cacher nos peines et offrir notre sourire. Quelle élégance !

Amitiés
Chantal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptyVen 20 Mar 2015 - 23:06

Je suis touché par vos Mots, par votre écriture, par son dire
.... La Poésie est là comme le La d'une Guitare!

Permettez-moi pourtant - cela pour le plaisir du lecteur -
et, surtout à fin qu'il soit envahi par votre écrit, que
l'un de vos vers n'est pas un alexandrin, cela est dommage
car le rythme est cassé... Mais je suis persuadé que vous
saurez, aisément, le retouché... d'un geste!

je parle de ce vers:

"Et si de mes paupières, s'échappe quelque orage," (13 pieds)

Mais si je vous réponds, c'est que comme Chantal, vous me touchez...

Amitiés

Alain Girard





Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
Goebel Jeannie 1946-2017

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Nombre de messages : 2107
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptyVen 20 Mar 2015 - 23:18

Bonsoir Chantal,

Nous connaissons tous plus ou moins des problèmes et les peines qu'ils entraînent, aussi j'essaie de penser que chaque jour est aussi fait de petites joies qui méritent notre sourire.
Cordialement
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
Goebel Jeannie 1946-2017

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Nombre de messages : 2107
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptyVen 20 Mar 2015 - 23:29

Bonsoir Alain,

J'apprécie ce genre de remarques qui nous permet de nous améliorer, cependant je ne connais pas très bien la prosodie et j'avoue humblement que je n'ai pas su redresser ce vers, je ne dois pas compter  correctement et un petit coup de pouce m'aiderait beaucoup !
Merci d'avance
Cordialement
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptySam 21 Mar 2015 - 0:19

De mon côté je ne compte pas les pieds...


Avant tout vous dire que je suis touché que vous ayez accepté
ma "remarque".

Le souci est à l'hémistiche ! (à savoir le sixième pied)

En fait, il suffit que ce sixième pied soit au singulier et enchaîné

par une voyelle !

C'est juste une habitude à prendre !
Ce qui – pour autant – ne change rien à votre dire !

Votre vers :

« Et si de mes paupières, s'échappe quelque orage » (13 pieds)

je vais relire votre texte avant de vous suggérer quelque chose !

Si vous supprimez « Et » vous avez un Alexandrin, certes!

Mais, à mon goût, l'hémistiche : pau/piè/res/ casse quand
même le rythme et la beauté de votre texte.

Je vais regarder s'il est possible d'écrire : « paupière » au singulier !

(je reviens)

« Et si de ma paupière échappe quelque orage »

Voilà, j'ai rajouté « Et », j'ai mis « paupière » au singulier
et de « paupière à « échappe » il y a une liaison donc 12 pieds
sans « cassure » !

Je vais vous relire, à fin de voir si ma proposition
ne « déforme » pas votre Texte !

Lorsque l'on dit : « ma paupière » plutôt que « mes paupières »
il me semble que – poétiquement – l’évocation est la même !

Qu'en pensez-vous ?

Je ne peux faire mieux... mais c'est de tout cœur !

Amitiés

Alain Girard
Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
Goebel Jeannie 1946-2017

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Nombre de messages : 2107
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptySam 21 Mar 2015 - 16:57

Bonjour Alain,
 Merci infiniment pour votre aide et désolée de mobiliser votre temps.
Je vais modifier le vers sur mon cahier de poésie.
J'accueillerai toujours favorablement conseils et remarques, ce n'est que grâce à eux que je peux espérer m'améliorer un peu.

Amicalement
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 9213
Age : 69
Localisation : Bousies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptyMar 24 Mar 2015 - 7:49

Je me permets une petite analyse du premier quatrain de votre poème.
Le seul but recherché est de vous aider.

Si parfois je gémis, que mon regard se voile, = 6//6 (parfait)
C'est que la Tramontane déforme ma chanson, = 7//6 (le ne de tramontane compte pour une syllabe)
Si dans le soir plus dense, quelque soupir s'envole, = 7//6 (pareil avec le se de dense)
Ecoutez donc la brise, elle emprunte mes sons. = 6//6 (le se de brise est élidé par la voyelle qui le suit)

Pour le dernier ver, on parle de synérèse (fusion de deux voyelles contiguës en une seule syllabe)

Reconstruit pour qu'il soit correct :

Si parfois je gémis, que mon regard se voile,
Que la Tramontane déforme ma chanson,
Si au soir plus dense, quelque soupir s'envole,
Ecoutez bien la brise, elle emprunte mes sons.

(J'ai retiré donc et l'ai remplacé par bien pour la fluidité)

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Si... Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
Goebel Jeannie 1946-2017

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Nombre de messages : 2107
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptyMar 24 Mar 2015 - 15:54

Bonjour Gérard,

Si personne ne me signalait mes erreurs, je ne pourrai m'améliorer !
Les remarques sont donc toujours les bienvenues, et je vous remercie pour votre aide. J'ignore encore beaucoup de règles de prosodie, mais je vais aller m'instruire !

Amicalement
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptyMer 25 Mar 2015 - 20:47




Bonsoir Jeannie,
Bonsoir Gérard,

il m'est agréable de voir combien Gérard apporte
son "aide" à chacun, chacune et ici, particulièrement
à Jeannie qui écrit de bien belles choses auxquelles je suis sensible!

Pour autant je me permets d'ajouter mon petit
grain de poussière à cette strophe très poétique :

"Si parfois je gémis, que mon regard se voile,
Que la Tramontane déforme ma chanson,
Si au soir plus dense, quelque soupir s'envole,
Écoutez bien la brise, elle emprunte mes sons."

(strophe revue par Gérard)
en effet il y a bien douze pieds à chaque
Alexandrins)

Mais, de mon côté, si vous le permettez je voudrai
souligner deux choses:

- La première: "voile" ne rime pas avec "vole"
- La seconde ( et j'en reviens à l'hémistiche - sixième pied)

S'il est vrai que l'on peut écrire un sixième pied qui se
"prononce" cela ne rend pas le vers "fluide". D'autant plus
lorsque la strophe est - quasiment - une seule phrase!

Aussi permettez moi cette suggestion :

« Si parfois je gémis, que mon regard se voile
Et que la Tramontane enferme ma chanson ;
Si, par le soir dansant, quelque soupir s'étoile
Écoutez bien la brise... Elle emprunte mes sons !


bien humblement
Amitiés

Alain

ps: la ponctuation aussi joue un grand rôle pour le lecteur!











Revenir en haut Aller en bas
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
Goebel Jeannie 1946-2017

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Nombre de messages : 2107
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptyJeu 26 Mar 2015 - 21:12

Bonjour et merci Alain,

Je n'avais pas su trouver une rime correcte pour voile !
Mais, qu'est ce qui ne va pas dans ma ponctuation ?

Amitiés
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 9213
Age : 69
Localisation : Bousies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptyVen 27 Mar 2015 - 14:40

Et voilà le poème de Jeannie qui prend les voiles grâce à Alain... 
Merci Alain
Je n'avais pas osé toucher aux vocables mais j'avais bien remarqué la "faute" à la rime de voile.
Voici Jeanine un lien qui devrait t'aider quand tu ne trouves pas la rime d'un mot.
Aide à la rime
Quand à la dernière rime, elle peut s'écrire de beaucoup de façons :

Ecoutez donc la brise, elle emprunte mes sons. (Façon Jeaninne)
Ecoutez bien la brise, elle emprunte mes sons. (Façon Gérard)
Écoutez bien la brise... Elle emprunte mes sons ! (Façon Alain)
Écoutez bien... La brise, elle, emprunte mes sons ! (Autre ponctuation)

Mais on peut encore l'écrire différemment afin d'éviter la synérèse
A ce moment là, le ze de brise se prononce ce qui je dois l'avouer (Alain a raison) 
alourdit la diction du texte mais respecte mieux la prosodie classique. 

Ecoutez la brise qui emprunte mes sons.

Amitiés à vous deux !

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Si... Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Goebel Jeannie 1946-2017
Modérateur
Modérateur
Goebel Jeannie 1946-2017

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Nombre de messages : 2107
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 06/03/2015

Si... Empty
MessageSujet: Re: Si...   Si... EmptyVen 27 Mar 2015 - 16:06

Grâce à Alain et grâce à Gérard,

Il faut me signaler toutes mes fautes, je suis là pour apprendre et j'apprécie infiniment toute aide qui peut m'être apportée.

Merci encore à tous deux
Amitiés
Jeannie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Goebel Jeannie 1946 - 2017
Revenir en haut Aller en bas
 
Si...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: LES GRIMOIRES DES MEMBRES DÉCÉDÉS :: Goebel Jeannie 1946-2017-
Sauter vers: