Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

 

 Ce que dit le vent d'Ouest à la flamme du matin

Aller en bas 
AuteurMessage
trineor
Nouvelle plume
Nouvelle plume
trineor

Masculin
Scorpion Serpent
Nombre de messages : 1
Age : 30
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 01/02/2015

Ce que dit le vent d'Ouest à la flamme du matin Empty
MessageSujet: Ce que dit le vent d'Ouest à la flamme du matin   Ce que dit le vent d'Ouest à la flamme du matin Icon_minitimeDim 1 Fév 2015 - 23:40

Le jour où s’effondra la foudre ivre 
D’entre les pleurs haut sous la cendre 
Du soir incendié,

S’entendit bruire un souffle éperdu
Qui courut vif à la traîne du vent
Rouge dans les verres vides
Et leste sous la nappe effleurée
À la table rude comme à la main ravie
Qu’avaient fleuries l’amour et le temps
D’un siècle d’hymnes enchantés
À attendre nues sous les treilles
Ou dans les blés,

Un siècle à regarder l’astre encore
Darder l’encre infinie,

À regarder l’horizon fendre
Descendre l’or sur la pluie
S’épanouir la lumière immense
À l’ajour des ruines calcinées
Abreuver le labour et la pierre
Et l’os fumant des âtres rincés
Étriller la froidure et jouer
De couleurs folles
De parfums inouïs
Puis danser tête renversée
Dans le rideau radieux des lueurs
Jusqu’à ce que passant les étendues pleines
Le souffle jeune enfin ait crié le mot tendre
Que tout ce temps sacré l’on avait ourdi
Patiemment sur les mailles apprêtées
De son pauvre pays,

Que dit l’Ouest transi à l’Est en feu
Ce que dit l’orage au soleil une fois
Venue l’heure trop longtemps ravie
Des baisers heureux et de l’étreinte
Et de la couche : « Viens mon miel, 
Mon lait, mon vin ! Que je me perde 
À tes bras, à ton nez, à ta bouche
Que je m’étourdisse de toi
Séché comme la rose
Est de ses larmes 
Au matin. »
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8903
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Ce que dit le vent d'Ouest à la flamme du matin Empty
MessageSujet: Re: Ce que dit le vent d'Ouest à la flamme du matin   Ce que dit le vent d'Ouest à la flamme du matin Icon_minitimeLun 2 Fév 2015 - 8:07

Deux Cœurs
Bravo

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Ce que dit le vent d'Ouest à la flamme du matin Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
Ce que dit le vent d'Ouest à la flamme du matin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: