Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lèyîz m'plorer - Nicolas Defrecheux

Aller en bas 
AuteurMessage
LKazan
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 274
Age : 76
Localisation : Bruges
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: Lèyîz m'plorer - Nicolas Defrecheux   Dim 14 Déc 2014 - 22:00

Une chanson populaire du wallon liégeois (Nicolas Defrecheux, 1825-1874)





Lèyîz m'plorer
 
Mes camèrådes m'ont vnou dîre: « C'est nosse fiesse,
vinez danser ! »
K'in ôte s'amûze, mi, dji pleure li mêtresse
ki m'a cwité.
Dji l'inméve tant ! elle aveut mes pinséyes
di nute et d'djoû
Lèyîz m'plorer ! tote mi veye est gåtéye,
dji l'a pièrdou, dji l'a pièrdou !

Mes camarades sont venus me dire : « c'est notre fête,
venez danser ! »
Qu'un autre s'amuse, moi, je pleure la fiancée
qui m'a quitté.
Je l'aimais tant ! Elle avait mes pensées
de nuit en jour
Laissez-moi pleurer ! Toute ma vie est gâtée,
je l'ai perdue, je l'ai perdue.
 
Ses ptitès mins avît l'minme blankixheur
ki nos feus d'lis
Et ses deus lèpes estît pus rôzes ki l'fleur
di nos rôzîs.
Måy nole fåbite n'a fêt oyi come leye
des tchants si doûs.
Lèyîz m'plorer ! tote mi veye est gåtéye,
dji l'a pièrdou, dji l'a pièrdou !

Ses petites mains avaient la même blancheur
que fleurs de lys
et ses deux lèvres étaient plus roses que la fleur
de notre rosier.
Jamais fauvette n'a fait entendre comme elle
des chants si doux.
Laissez-moi pleurer ! Toute ma vie est gâtée,
je l'ai perdue, je l'ai perdue !
 
Vos årîz dit kéke andje vinou sol tère
divin l'moumint.
Ele pårtixhéve totes ses spågnes al mizére
des ôrfulins;
ou k'elle êdîve si veye mére al vespréye
po rmonter l'soû.
Lèyîz m'plorer ! tote mi veye est gåtéye,
dji l'a pièrdou, dji l'a pièrdou !
 
On aurait dit quelque ange venu sur terre
sur le moment.
Quand elle distribuait toutes ses épargnes à la misère
des orphelins;
ou lorsqu'elle aidait sa vieille mère dans la soirée
à gravir le seuil.
Laissez-moi pleurer ! Toute ma vie est gâtée,
je l'ai perdue, je l'ai perdue !

Dji n'pou roûvî k'el sêzon des violètes,
èle mi dérit:
« Louke cès oûjhês apîstés sol coxhète...
Ki fiestèt i ?
Va, cwand on s'inme, tos les djoûs d'ine annéye
sont des bês djoûs. »
Lèyîz m'plorer ! tote mi veye est gåtéye,
dji l'a pièrdou, dji l'a pièrdou !

Je ne puis oublier qu'à la saison des violettes,
elle m'avait dit :
« Regarde ces oiseaux perchés sur la ramure...
Que fêtent-ils ?
Va, quand on s'aime, tous les jours d'une année
sont des beaux jours. »
Laissez-moi pleurer ! Toute ma vie est gâtée,
je l'ai perdue, je l'ai perdue !
 
Elle e-st asteure èco pus hôt k'les steules,
è paradis.
Pocwè fåt i k'èle seuye evôye tote seule,
èvôye sins mi ?
On a bê m'dîre: " I fåt bin k't'el roûveyes ! "
Eski dj'el pou ?
Lèyîz m'plorer ! tote mi veye est gåtéye,
dji l'a pièrdou, dji l'a pièrdou !

Elle est à présent encore plus haut que les étoiles,
en paradis.
Pourquoi a-t-il fallu qu'elle soit partie toute seule,
partie sans moi ?
On a beau me dire : « Il faut bien que tu l'oublies ! »
Comment le pourrais-je ?
Laissez-moi pleurer ! Toute ma vie est gâtée,
je l'ai perdue, je l'ai perdue !
Revenir en haut Aller en bas
 
Lèyîz m'plorer - Nicolas Defrecheux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lèyîz m'plorer - Nicolas Defrecheux
» Le Landais Volant de Nicolas Dumontheuil
» Biographie de Nicolas.
» Recettes pour la Saint Nicolas
» Tournoi de Saint Nicolas 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES TEXTES PATOISANTS :: Pour découvrir les patois-
Sauter vers: