Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Des mots, en folie…

Aller en bas 
AuteurMessage
yamina mansour
Nouvelle plume
Nouvelle plume
yamina mansour

Féminin
Balance Cheval
Nombre de messages : 13
Age : 53
Localisation : Hassi Bah Bah Djelfa Algérie
Date d'inscription : 04/12/2014

Des mots, en folie…  Empty
MessageSujet: Des mots, en folie…    Des mots, en folie…  Icon_minitimeDim 7 Déc 2014 - 9:15

A quelques mœurs leurs temps, à quelque chose son temps.
A chaque récit son style, à chaque mode ses temps.
A chaque histoire un siècle, à chaque siècle, cent ans.
A chaque discours son orateur, à chaque parole son ton.
A chaque muet sa propre langue que chaque sourd entend.
A chaque mer, un océan, à chaque courant son thon.
A quelques marées ses poissons, à chaque têtard son étang.
Aux possessifs, des « ma, ta, sa » et des « mon, son et ton ».
A chaque mauvais temps sa pluie qui précède le beau temps.
A chaque hiver son beau secret qu’il révèle, au printemps.
A chaque fable une morale qui s’achève, en dicton.
A quelques petits des tontons, à quelques ados leurs boutons.
A quelques mères des enfants, à quelques pères leurs mentons.
A quelques hommes des destins, à d’autres des va-t-en !
A quelques vies folles des ratées et des chemins montants.
A chaque « Disney », ses « cartoons », à chaque « Dilem » ses « Daltons ».
A quelques faims d’avides gourmands qui gobent comme des gloutons.
Aux grosses baleines des tonnes prises et c’est grâce au plancton.
A quelques racines, des chemins, à quelques arbres leurs troncs.
A quelques arbres, leur bois qui chauffe et qui détend.
A quelques bois, oh ! bien des âmes que l’on coupe, en chantant.
A quelques âmes bien des ailes qui s’envolent en battant.
A quelques dettes des payeurs qui doivent régler, comptant.
A quelques bruits des nuisances qui déchirent les tampons.
A quelques parfums des souvenirs qui se mêlent, en sentant.
A quelques souvenirs des lieux, des brises comme des grands vents.
A quelques oppressions des cœurs qui s’emballent en battant.
A quelques gentils des méchants qui les mènent, au bâton.
A quelques bons chats, bonnes souris et même de bons ratons.
A quelques paix, d’absurdes guerres qui datent, depuis longtemps.
A chaque guillotine ses têtes qui s’envolent, en sautant.
A quelques tragédies des chœurs, des chanteurs envoûtants.
A chaque présent un passé et un futur hâtant.
Et ce futur et ce passé ne survivent qu’au présent.
A quelques Amours, des adeptes, de vieux amants d’antan,
Qui peuvent survivre, de fantasmes, des miettes et des restants.
A chaque main fermé pour ce, une autre qui s’étend.
A chaque porte barricadée s’ouvre l’autre, à deux battants.
A quelques philosophes chastes, leur sacre consentant.
A quelques bâtisses, des murs de glaise ou de béton.
A quelques sans-abri le ciel, des maisons, en carton.
A certains humains leurs faiblesses, d’autres sont des titans.
A quelques fermes, quelques bœufs, des vaches et des moutons.
A chaque terre sa verdure, à chaque ciel ses faucons.
A chaque corps son cerveau qui fait de lui un mutant.

Et à chaque prière, d’une âme pure, un bon
Revenir en haut Aller en bas
 
Des mots, en folie…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES MOTS EN FOLIE: L'EMISSION EST ICI !
» Jeu
» Orange
» Promets-moi.
» Les mots inachevés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES LITTÉRATURES :: Vos Récits-
Sauter vers: