Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Max Command
Voir le deal
90.97 €

 

 Campagnes Hallucinées - Emile Verhaeren

Aller en bas 
AuteurMessage
LKazan
Grimoirien
Grimoirien
LKazan

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 280
Age : 80
Localisation : Bruges
Date d'inscription : 19/10/2014

Campagnes Hallucinées - Emile Verhaeren Empty
MessageSujet: Campagnes Hallucinées - Emile Verhaeren   Campagnes Hallucinées - Emile Verhaeren Icon_minitimeVen 7 Nov 2014 - 0:08



Campagnes Hallucinées

...

les fièvres
la plaine, au loin, est uniforme et morne
et l'étendue est veule et grise
et novembre qui se précise
bat l'infini, d'une aile grise.
De village en village, un vent moisi
appose aux champs sa flétrissure ;
l'air est moite ; le sol, ainsi
que pourriture et bouffissure.
Sous leurs torchis qui se lézardent,
les chaumières, là-bas, regardent
comme des bêtes qui ont peur,
et seuls les grands oiseaux d'espace
jettent sur les chaumes et leur frayeur,
le cri des angoisses qui passent.
L'heure est venue où les soirs mous
pèsent sur les terres envenimées
où les marais visqueux et blancs,
dans leurs remous,
à longs bras lents,
brassent les fièvres empoisonnées.
...


Emile Verhaeren (1855-1916)
Revenir en haut Aller en bas
 
Campagnes Hallucinées - Emile Verhaeren
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les textes d'Auteurs connus-
Sauter vers: