Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Méditations

Aller en bas 
AuteurMessage
Aziz
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Aziz

Masculin
Taureau Chat
Nombre de messages : 6
Age : 20
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 27/08/2014

Méditations Empty
MessageSujet: Méditations   Méditations Icon_minitimeDim 21 Sep 2014 - 12:45

Méditations Med11

Méditations
 
    Encore me rappelais-je tout moment passé en gardant toute scène,
D’une magnifique femme, chère copine, qui était mon seul ange,
D’un corps bien fait, sculpté en or, d’une belle taille d’une sirène,
Ô vie, rêvais-je encore un tel songe ?
 
     Un amour fort était partagé entre cœurs, encombrés de sentiments,
    Et d’émois suaves ; Ô yeux ! Remplissez le manque par vos larmes !
Pleurez ! Pleurez ! Indigents membres, pleurez en tout moment !

Et faites revigorer lamentable âme !
   
Je me souviens encore de tes lettres d’amour au début de l’histoire,
  Quand j’étais fourvoyé, divagué entre cœurs en cherchant mon cœur,
Œil aperçut œil ; cette belle rencontre qui encombre ma mémoire,
Ou peux-je trouver un tel amour ?
 
     Ô rivage ! Je suis en face de tes bords après que nous fussions ensemble,
Assis près d’une sirène charmante en échangeant de la parole,
Ainsi que de baises en chantant des mots qui se ressemblent :
« Chère rive, pour nous, coule, coule ! »

Cette âme triste, et ce diable mélancolique qui m’habitent disent :
« Ô mer ! Disparaissez !  Nous sommes le petit navire qui erre,
    Loin de vos vagues, près de ton rivage, et entouré par votre lise »,
Disparaissez, et libérez cette belle terre !
 
Il avait, semble-t-il, raison cette personne qui avait affirmé,
     Certainement, que : « le premier amour est toujours le dernier »,
Hélas ! Ce mauvais destin me sépare de mon cher bien-aimé,
Ô Dieu ! Laissez-moi encore la manier !

    Vous, mer, que je puisse marcher sur vos vagues grandes !
Ainsi puis-je oublier ces vils cauchemars jour après jour,
Ou bien peut-être qu'il serait la fin de ce vilain monde,
Pour qu’âmes s’aiment pour toujours.
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8738
Age : 66
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Méditations Empty
MessageSujet: Re: Méditations   Méditations Icon_minitimeJeu 1 Oct 2015 - 12:42

Belles méditations poétiques
Deux Cœurs

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Méditations Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
Méditations
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» doux leurres
» Plus d'accréditation pour les auteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES PROPOSITIONS DE THÈMES :: Écrivez Sur Thème Imposé-
Sauter vers: