Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Cet été

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre de Cœur
Plume de Bois
Plume de Bois
Pierre de Cœur

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 87
Age : 66
Localisation : Séville, Espagne
Date d'inscription : 26/03/2014

Cet été Empty
MessageSujet: Cet été   Cet été Icon_minitimeSam 12 Avr 2014 - 10:54

Cet été.

Il y a cinquante ans, un jour, un certain jour,
Dans le Midi, notre Midi, Éden magique,
Pour Flamande et Wallon, venus de la Belgique,
En ce beau jour, avec toujours, rimait l'amour.

Le soleil te paraît, lui, ton plus bel atour,
Le cœur de ton sourire, ton accent exotique,
Sous l'égide à Cousteau, une vision nautique,
De nos deux existences, ce fut le carrefour.

Aujourd'hui le destin, notre mélodie chante.
Il nous a rapporté l'énigme du passé
Ce moment de folie, quand il nous a cassés.

Ma sirène de Flandre à la voix si charmante,
Pourvu que cet été, nous puissions célébrer
La noce d'or niée qui nous fera vibrer.


Dernière édition par Pierre de Cœur le Sam 12 Avr 2014 - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bitiji.org/pierredecoeur/
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8786
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Cet été Empty
MessageSujet: Re: Cet été   Cet été Icon_minitimeSam 12 Avr 2014 - 16:09

Vérifie le nombre de pieds du deuxième vers...

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Cet été Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Pierre de Cœur
Plume de Bois
Plume de Bois
Pierre de Cœur

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 87
Age : 66
Localisation : Séville, Espagne
Date d'inscription : 26/03/2014

Cet été Empty
MessageSujet: Re: Cet été   Cet été Icon_minitimeSam 12 Avr 2014 - 16:16

@sandipoete a écrit:
Vérifie le nombre de pieds du deuxième vers...
Effectivement. 

je l'ai commercé comme un de ces alexandrins "romantiques" style "Je suis le Veuf, le Ténébreux, l'Inconsolé" avec deux hémistiches (ou est-ce "tristiches") et je l'ai terminé comme un normal.

Merci pour l'indication.


-- 
Pierre de Cœur
Revenir en haut Aller en bas
http://bitiji.org/pierredecoeur/
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8786
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Cet été Empty
MessageSujet: Re: Cet été   Cet été Icon_minitimeSam 12 Avr 2014 - 16:43

Non en fait, il n'y a qu'une sorte d'alexandrin :
L'alexandrin est, en métrique française classique, un vers composé, formé de deux hémistiches (ou sous-vers) de six syllabes chacun.
Les deux hémistiches s'articulent à la césure, qui est le lieu de contraintes spécifiques.
Les métriciens du quatorzième siècle ont cru pouvoir identifier deux formes d'alexandrin :
le tétramètre, ou alexandrin classique, et le trimètre, forme particulière apparue à l'époque romantique.
On tend aujourd'hui à considérer que ces découpages rythmiques secondaires ne relèvent pas à proprement parler de la métrique et que, par conséquent, ils ne sauraient participer de la définition de l'alexandrin.
On ne saurait en revanche se contenter de définir l'alexandrin comme un vers de douze syllabes :
les composants de l'alexandrin sont les hémistiches, et les syllabes ne sont que les composants de l'hémistiche.
On lit parfois que l'alexandrin compte douze pieds, mais le terme de « pied » ne désignant dans ce cas pas autre chose que des syllabes, il vaut mieux l'éviter.
source = Wikipédia

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Cet été Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Contenu sponsorisé




Cet été Empty
MessageSujet: Re: Cet été   Cet été Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Cet été
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques :: Les Sonnets Irréguliers-
Sauter vers: