Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Mi desdichada

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre de Cœur
Plume de Bois
Plume de Bois
Pierre de Cœur

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 87
Age : 66
Localisation : Séville, Espagne
Date d'inscription : 26/03/2014

Mi desdichada Empty
MessageSujet: Mi desdichada   Mi desdichada Icon_minitimeMer 26 Mar 2014 - 20:09

Mi desdichada.


Tu es la Fée, — L'Ange-Gardien, — l'Astre Polaire,
La Princesse trompée par son vieux Chevalier :
Tes Illusions sont mortes, — et ton cœur décrié
Passe auprès du monde sans peine ni colère.

Au soir de notre vie, Toi qui m'a éveillé,
Rends-moi cette Italie qui descendrait l'Escaut,
Ce pays qui plut tant à mon cœur égayé
Une réalité pleine de ton écho.

Es-tu objet de tendre ou victime de guerre ?
Ton front est rouge encor du baiser de Judas ;
Tu as rêvé d'amour, trahi par son soldat...

Vaincue tu es deux fois tombée dans la misère :
Priant tes lèvres-cœur et tes yeux de pietà
Des larmes à l'ange et des rires à Bouddha.


Dernière édition par Pierre de Cœur le Ven 28 Mar 2014 - 19:20, édité 3 fois (Raison : Corriger les vers boiteux 1, 7 et 13)
Revenir en haut Aller en bas
http://bitiji.org/pierredecoeur/
Pierre de Cœur
Plume de Bois
Plume de Bois
Pierre de Cœur

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 87
Age : 66
Localisation : Séville, Espagne
Date d'inscription : 26/03/2014

Mi desdichada Empty
MessageSujet: Re: Mi desdichada   Mi desdichada Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 20:26

J'ai corrigé les vers boiteux 1, 7 et 13 et j'ai laissé le 4 avec une césure épique que je ne sais comment enlever.
Revenir en haut Aller en bas
http://bitiji.org/pierredecoeur/
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8786
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Mi desdichada Empty
MessageSujet: Re: Mi desdichada   Mi desdichada Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 15:46

Voilà la solution !

Passe à coté du monde // sans peine ni colère. = 7 // 6
Passe auprès du monde // sans peine ni colère. = 6 // 6

À la poésie ! Heureusement que la langue française est riche.

Merci pour ce poème qui est une belle réponse à l'œuvre de Gérard de Nerval

El Desdichado

Je suis le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé,
Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie :
Ma seule Étoile est morte, – et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m’as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d’Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon cœur désolé,
Et la treille où le Pampre à la Rose s’allie.

Suis-je Amour ou Phébus ?… Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;
J’ai rêvé dans la Grotte où nage la sirène…

Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron :
Modulant tour à tour sur la lyre d’Orphée
Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée.

Amicalement

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Mi desdichada Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Pierre de Cœur
Plume de Bois
Plume de Bois
Pierre de Cœur

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 87
Age : 66
Localisation : Séville, Espagne
Date d'inscription : 26/03/2014

Mi desdichada Empty
MessageSujet: Re: Mi desdichada   Mi desdichada Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 19:19

@sandipoete a écrit:
Voilà la solution !

Passe à coté du monde // sans peine ni colère. = 7 // 6
Passe auprès du monde // sans peine ni colère. = 6 // 6

À la poésie ! Heureusement que la langue française est riche.

Merci pour ce poème qui est une belle réponse à l'œuvre de Gérard de Nerval

El Desdichado

Je suis le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé,
Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie :
Ma seule Étoile est morte, – et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m’as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d’Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon cœur désolé,
Et la treille où le Pampre à la Rose s’allie.

Suis-je Amour ou Phébus ?… Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;
J’ai rêvé dans la Grotte où nage la sirène…

Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron :
Modulant tour à tour sur la lyre d’Orphée
Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée.

Amicalement
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
http://bitiji.org/pierredecoeur/
Contenu sponsorisé




Mi desdichada Empty
MessageSujet: Re: Mi desdichada   Mi desdichada Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mi desdichada
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques :: Les Sonnets Irréguliers-
Sauter vers: