Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur un versant aigu

Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 694
Age : 61
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Sur un versant aigu   Lun 11 Nov 2013 - 15:04

SUR UN VERSANT AIGU

Sur un versant aigu au pan vertigineux,
Décochant ses sabots aux becs glacés du Vent,
Un Bouquetin dansait tout en cabriolant,
Faisant naître un essaim de flocons facétieux.

Il lançait son ardeur au Soleil triomphant
Qui dardait ses doigts d’or jusqu’à l’apothéose ;
Comme trépignerait de colère un enfant,
Il piaffait impatient, prodige et virtuose !

Si l’Azur était coi, serein, limpide et sage,
Le Froid faisait fumer, comme ceux des dragons,
Ses naseaux palpitants flairant dans un sillage
Griserie… Volupté… Extase… Pâmoison…

Pourtant, sournoisement, brisant la porcelaine
Qui tapissait la Mousse autour des Sapins verts,
Aussitôt talonné jusqu’à en perdre haleine
De Cailloux que la Bise envolait à l’envers,

Tout s’ébranla soudain quand, parcourue de spasmes,
Dans un charivari, vacarme assourdissant,
La Montagne indignée, dans un chaos dément,
Poissa de marc les Cieux dans un ultime orgasme !

Et le Volcan, ceignant dans une étreinte ultime
La Terre, dans un nœud frénétique et fervent,
L’inonda d’un magma rubicond et brûlant,
Souillant de sperme ardent le tréfonds de l’Abîme !


© Tous droits réservés (03.12.2013 – 00 h 15)
 

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

"La poésie, c'est comme la champagne : elle pétille dans mon âme" (Antigone)
Le Monde d'Antigone
http://motsartsgourmandise.over-blog.com/
Le Forum d'Antigone
Antigone Chez Poesie.webnet


Dernière édition par Antigone le Dim 1 Déc 2013 - 0:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondedantigone.over-blog.net/
plume d'émois
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Féminin
Taureau Chien
Nombre de messages : 17
Age : 48
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Sur un versant aigu   Lun 11 Nov 2013 - 15:30

Quand la faune et la flore se lient si finement dans la beauté des mots
la poésie est un sublime présent .
 Me poser sur ce versant aigu à l'affut de monsieur  bouquetin fut un réel plaisir!
 Merci Antigone! 
 
Bravo   belle journée.
                    plume d'émois.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sur un versant aigu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES MURMURES DU VERSANT de Philippe Cortay
» Mauvais son / Haut parleur aigu !
» Accent aigu sur clavier AZERTY
» Le "Versant du Soleil"
» Hey-Ma - Voix féminine medium aigu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Antigone-
Sauter vers: